Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

De meilleurs métiers à tisser dotés d'un contrôle optique

Le tissage moderne s'effectue à des vitesses extrêmement élevées, à partir de pièces diverses et complexes, à la fois mécanisées et informatisées. Produire de grandes quantités de tissus en un temps restreint rend essentielle l'utilisation de la technologie des capteurs optiques pour détecter les imperfections et les défauts.

Technologies industrielles

L'époque du tissage traditionnel durant laquelle l'opérateur actionnait la navette d'avant en arrière pour tisser au travers des fils du tissu tout en contrôlant méthodiquement les imperfections et les défauts est désormais révolue. Dans l'industrie textile moderne d'aujourd'hui où l'alimentation s'effectue à partir de multiples bobines, des pièces mécanisées de précision et une programmation informatique pointue rendent extrêmement difficile la mise en place de mesures efficaces de contrôle de la qualité. Dans le cadre du projet FAST, un système de détection automatisé développé par un ensemble d'acteurs industriels a pour vocation désormais de réduire les imperfections et les défauts non détectés. Basé sur la technologie de la puce intelligente et l'utilisation de processeurs numériques et de détecteurs optiques, ce nouveau système d'inspection peut potentiellement réduire de 70% les défauts non détectés. Par ailleurs, pour effectuer ce travail de détection, cette architecture est capable de réaliser un travail d'imagerie de type filtrage, détection de bordures, seuillage et amincissement des traits. Lors de développements ultérieurs, la puce intelligente sera combinée à des technologies intégrées de type IVS (Integrated Vision Camera) ainsi qu'au réseau neuronal hiérarchique préalablement développé. Actuellement, le système de détection NSIP (Near Sensor Image Processing) est contrôlé par une technologie informatique peu onéreuse. Il génère une amélioration directe des mesures de qualité, un gain de temps et une réduction des frais lors de l'étape de raccommodage, en particulier en ce qui concerne les soies et les tissus jacquard. Le système FAST est capable de contrôler simultanément de multiples métiers tant en termes de capacité de production que de capacité fonctionnelle, ce qui permet de réparer instantanément les métiers défaillants. Son impact positif concernera tant l'industrie textile que sa main-d'oeuvre. En améliorant les méthodes de contrôle de la qualité et en fournissant un équipement moderne de contrôle des métiers, le système contribuera directement à améliorer l'ensemble de l'industrie textile. En réduisant les besoins en main d'oeuvre à un poste aussi important et astreignant, il générera de meilleures perspectives d'emploi.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application