Skip to main content

Improving the performance and adhesion properties of woodcoatings with the use of flame ionisation technology

Article Category

Article available in the folowing languages:

Le traitement à la flamme au service de la protection du bois

Les châssis de fenêtres en bois pourraient bientôt être aussi bien protégés des intempéries que les châssis en aluminium ou en PVC non plastifié, grâce au traitement à la flamme (plasma).

Technologies industrielles

Les châssis en bois s'abîment depuis toujours sous l'effet des intempéries. C'est la raison pour laquelle le secteur de la menuiserie recherche en permanence des revêtements de protection nouveaux et plus performants pour le bois. Les recherches portent désormais plutôt sur le traitement préalable du bois. Empruntant un procédé utilisé dans l'industrie automobile, le traitement implique le passage du bois sur une flamme dans un environnement rigoureusement contrôlé. La flamme ne brûle pas le bois, ne modifie pas son aspect mais change la composition chimique de sa surface. Après traitement, les liquides agissent différemment lorsqu'ils entrent en contact avec le bois. Les revêtements de protection, lorsqu'ils sont appliqués sur le bois ainsi traité, pénètrent plus facilement dans le bois et résistent mieux aux intempéries. Des tests effectués sur différents types de bois ont montré que le chêne et le hêtre sont les bois sur lesquels le traitement est le plus efficace. En raison de sa simplicité et de sa rentabilité, ce procédé peut aisément être intégré dans une chaîne de production existante. Ce procédé améliore la qualité du bois et devrait donc être de plus en plus utilisé dans le secteur de la menuiserie.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application