Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un nouveau service de répertoire d'informations donne un nouveau sens à la gestion des informations

La nécessité pour les bibliothèques de fournir des informations aux sociétés d'information modernes a conduit au développement de répertoires numériques d'informations. Ceux-ci ont à leur tour modifié la manière dont les informations sont structurées, diffusées et stockées.

Économie numérique

Dans le cadre du projet SCHOLNET, l'OpenDLib a vu la création de plusieurs services visant à améliorer les performances et la valeur des bibliothèques numériques. Dans la mesure où les informations numériques peuvent être diffusées dans plusieurs formats et dans divers contextes, il s'est avéré indispensable de mettre au point une source unique, capable de traiter tous ces formats et contextes. C'est en ayant cela à l'esprit que le service Répertoire de l'OpenDLib a mis sur pied un service réunissant à la fois des services de bibliothèque traditionnels et des fonctions de bibliothèque numérique. En outre, le Répertoire est capable de prendre en charge des formats multi-plateformes tels que le MARC, utilisé par les professionnels de la bibliothèque, et le format RFC-1807, utilisé par le grand public. Ces formats de métadonnées doivent dès lors se conformer aux structures du Modèle de document de la bibliothèque numérique (MDBN) et, en tant que tels, constituent le premier mécanisme flexible capable de prendre en charge les exigences et besoins croissants de la bibliothèque numérique. Le service Répertoire, qui est un outil puissant avec des fonctions variées telles que des métadonnées dérivées et des types variables de manifestation, propose également d'autres fonctions telles que des services de collecte, de recherche et des services personnalisés. Ces services sont autant de liens vitaux pour la convivialité des données dans le sens où toutes les informations numériques doivent être récupérables, interrogeables et personnalisables en fonction de critères spécifiques pour pouvoir être à la fois utiles et utilisables. Le projet SCHOLNET a toutefois opté pour des fonctions autres que les fonctions standard pour ses services. L'une des différences dynamiques est la manière dont les services sont structurés. Par exemple, le service de collecte est plus qu'un portail pour les communautés numériques. Le problème des structures à portail est qu'un nouveau portail est nécessaire chaque fois que la communauté réinvente ou modifie ses critères. Le service de collecte autorise toutefois une structuration automatique dynamique du contenu ou des critères des portails, ce qui le rend beaucoup plus flexible. La modification des critères ne requiert dès lors pas de modification des portails. Combinés au service de recherche, le médiateur de requêtes, l'index et le service de navigation sont des outils améliorés qui proposent des fonctions de moteur de recherche intelligent sans précédent. Ainsi, la fonction de médiateur de requêtes est capable de surmonter les défaillances du réseau, du serveur et du protocole, de sorte que les informations sont disponibles même lorsque ces fonctions ne sont pas opérationnelles. À ce titre, le dynamisme simple du projet SCHOLNET constitue un excellent système d'échange d'informations et devrait pouvoir venir en aide non seulement aux personnes qui ont besoin de services d'informations spécialisés, mais aussi à tous les répertoires d'informations du futur.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application