Skip to main content

Novel exhaust catalyst converter for mobile non-road machinery

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des moteurs diesel plus propres et moins chers

Des chercheurs financés par l'UE ont apporté une importante contribution dans le domaine des convertisseurs catalytiques via de nouveaux matériaux et processus qui promettent une augmentation de l'utilisation du moteur diesel tout en protégeant l'environnement.

Changement climatique et Environnement

Le diesel a travaillé son image cette dernière décennie avec des moteurs plus doux et plus calmes. Combiné à leur plus grande efficacité, fiabilité et durabilité par rapport aux autres moteurs à combustion, les moteurs diesel deviennent de plus en plus intéressants. Les moteurs diesel présentent toutefois un inconvénient, soit leurs niveaux élevés de NOx (gaz de la famille des oxydes nitriques) et les émissions de particules (suies). Avec des réglementations sur les émissions de plus en plus strictes, les systèmes onéreux de traitement des échappements devant se conformer à la législation environnementale sont devenus un problème. Les convertisseurs catalytiques convertissent les éléments polluants nuisibles des échappements en substances moins toxiques via des réactions chimiques catalysées. Les convertisseurs catalytiques classiques sont basés sur des métaux précieux – et onéreux – comme le platine, qui convertissent instantanément les substances dangereuses en d'autres par contact. Ils sont souvent techniquement ou économiquement prohibitifs pour utilisation dans des véhicules diesel non routiers. Les chercheurs européens financés par le projet Exocat («Novel exhaust catalyst converter for mobile non-road machinery») ont tenté de développer un nouveau convertisseur catalytique pour engins diesel non routiers à l'aide de métaux non précieux et d'une technologie d'enduit par pulvérisation innovante. Les chercheurs du projet Exocat ont produit trois poudres catalytiques innovantes non basées sur des métaux précieux avec des propriétés catalytiques améliorées par rapport aux autres. Les partenaires du projet ont ensuite développé une nouvelle technologie de pulvérisation plasma et l'ont utilisée pour produire des enduits catalytiques à l'aide des poudres. Ils ont en outre développé d'importantes technologies pour la corrugation, le roulement et la fixation de l'élément catalytique sur le bloc catalytique. Les tests réalisés sur les 5 blocs catalytiques les plus prometteurs ont démontré jusqu'à 90 % de conversion des NOx pour les applications non routières comme les trains et les locomotives diesel. Outre la livraison de nouveaux éléments catalytiques pour réduire les émissions de NOx dans les applications diesel non routières, le projet Exocat a mis au point plusieurs technologies d'échelle industrielle pour la production des poudres, la pulvérisation en plasma et le traitement mécanique des éléments catalytiques qui sont transférables à d'autres secteurs. Exocat a apporté une contribution importante dans le domaine des convertisseurs catalytiques tant en termes de matériaux que de processus avec des implications importantes pour les affaires et l'environnement.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application