Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

RAPID — Résultat en bref

Project ID: 713707
Financé au titre de: H2020-EU.1.1.
Pays: Allemagne
Domaine: Santé, Recherche fondamentale

La détection rapide des bactéries multirésistantes

Un test rapide et basé sur les gènes a fourni des profils de résistance antimicrobienne pour l’une des principales bactéries multirésistantes courantes dans les infections en milieu hospitalier.
La détection rapide des bactéries multirésistantes
La résistance émergente aux antimicrobiens continue à réduire les options de traitement pour les infections opportunistes chez les patients qui suivent un traitement pour d’autres maladies. Des équipements comme les ventilateurs et les cathéters encouragent l’invasion de ces agents pathogènes, et les patients continuent à être exposés à ce risque.

Malgré l’enthousiasme initial et la vaste documentation tirée de la recherche, les méthodes moléculaires basées sur la détection des gènes n’ont pas encore eu l’impact sur la microbiologie de diagnostic courant que beaucoup avaient annoncé. «Pour modifier cette situation, la microbiologie clinique doit avoir un plus grand impact sur la gestion des maladies infectieuses et devrait soutenir le mouvement général vers une médecine plus rentable», souligne la professeure Susanne Häussler, coordinatrice du projet RAPID.

Le projet RAPID financé par l’UE a développé un test rentable qui pourrait modifier le modèle actuel de diagnostics microbiens basés sur les cultures et assurer la surveillance nécessaire pour détecter la résistance à plusieurs médicaments.

Des profils de résistance rapides, solides et à prix raisonnable

Actuellement, les résultats des échantillons qui arrivent au laboratoire sont disponibles après deux journées entières. Les diagnostics de RAPID sont toutefois prêts après une seule journée de tests. Il s’agit donc d’une amélioration considérable du moment auquel les antimicrobiens adéquats peuvent être administrés pour éliminer toute infection. La diminution du séjour en cas d’hospitalisation et un meilleur pronostic ne représentent que deux des avantages considérables pour les patients et les autorités sanitaires.

Le test RAPID est un système moléculaire à haute densité basé sur la détection des gènes car il examine 58 des déterminants de résistance génétique du génome de la Klebsiella pneumoniae (K. pneumoniae) ainsi que les variations de séquences informatives phylogéniques. Il fournit des informations précieuses sur l’évolution des relations entre les groupes de microbes. «Ce procédé permet d’obtenir en temps voulu des informations plus détaillées sur les profils de résistance antimicrobienne pour un traitement antibiotique plus efficace, et il facilite le suivi de la propagation des agents pathogènes bactériens dans le milieu hospitalier», explique la professeure Häussler.

Alors que la conception du test est désormais terminée, plus de 800 isolats cliniques de K. pneumoniae ont été examinés par RAPID. Le nombre impressionnant de tests a permis de valider sa sensibilité et sa spécificité pour détecter une résistance.

Son coût abordable de 10 EUR pour les matériaux est légèrement plus élevé que le coût conventionnel qui peut aller jusqu’à 7 EUR. Cependant, ce sont les traitements ciblés et plus efficaces et éventuellement les séjours plus brefs à l’hôpital qui permettent de réaliser de véritables économies. «La diminution de la propagation de patient à patient pourrait bien représenter la plus grande valeur du service hospitalier», souligne la professeure Häussler.

Du laboratoire à la pratique

RAPID a conçu un solide test de détection de la résistance moléculaire doté d’une excellente performance technique lorsqu’il est utilisé avec des isolats cliniques de K. pneumoniae. «Condition importante pour la commercialisation, la prochaine étape consistera à démontrer que sa large utilisation à l’hôpital améliorera véritablement la gestion des bactéries multirésistantes et donc les soins fournis aux patients», conclut la professeure Häussler.

La mise en œuvre de RAPID, un outil de diagnostic adapté et rentable, dans les laboratoires de microbiologie clinique pourrait fournir des informations essentielles pour prendre une décision dans le cadre d’une utilisation prudente des antibiotiques. Le test lutte contre les agents pathogènes opportunistes multirésistants, mais son financement demeure jusqu’à présent insuffisant.

Informations connexes

Mots-clés

RAPID, résistance, hôpital, antimicrobien, bactéries