European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Article Category

Actualités
Contenu archivé le 2023-04-26

Article available in the following languages:

FR

Un composant naturel extrait de l’olive évite la croissance des cellules cancérigènes et prévient leur apparition

Des scientifiques de l’Université de Grenade (UGR) ont découvert que l’acide maslinique, présent dans la feuille et la cire de la peau d’olive, réagit sur les cellules tumorales en contrôlant leurs altérations dans les processus de croissance.

(Pour voir la vidéo cliquer sur le lien suivant : [ http://es.youtube.com/watch?v=VbSrZ_3CAwE ] Un groupe de chercheurs de l’Université de Grenade [ http://www.ugr.es ] a découvert que l’acide maslinique, un composant présent dans les feuilles et les cires de la peau des olives extrait du grignon à deux phases, a la capacité de prévenir l’apparition du cancer et de contrôler l’apoptose dans les processus cancérigènes. L’acide maslinique est un inhibiteur de protéases qui, parmi d’autres propriétés, possède la capacité de contrôler la croissance cellulaire. De là réside son utilité pour traiter le cancer, puisqu’il permet de contrôler les processus de hyperplasie et d’hypertrophie propre de cette maladie. Les scientifiques de l’UGR [ http://www.ugr.es ] ont défini pour la première fois l’action de l’acide maslinique du point de vue moléculaire quand il est appliqué au développement des cellules tumorales. Ce travail a été réalisé par le doctorant , et dirigé par le professeur , du département de Biochimie et de Biologie Moléculaire I [ http://www.ugr.es/~bbm1/ ]. De l’avis des deux scientifiques, l’acide maslinique a trois avantages : contrairement à d’autres produits anti-cancérigènes hautement cytotoxiques, il s’agit d’un composant naturel et par conséquent de moindre toxicité. En plus, il est sélectif, c’est-à-dire, il réagit seulement sur les cellules cancérigènes, dont le pH est plus acide que le normal. Et en dernier lieu, possède un caractère préventif, puisqu’il est capable d’inhiber l’apparition du cancer dans ces cellules qui ont une plus grande prédisposition à développer la maladie. Le groupe de recherche du professeur Lupiáñez Cara a analysé l’effet de l’acide maslinique dans le traitement du cancer du côlon, et il pourrait bien être employé sur un grand nombre de tumeurs. Pour le moment, ses recherches ont été réalisées sur les lignes des carcinomes du côlon et sur des souris transgéniques, mais ils n’écartent pas pouvoir les appliquer sur des humains dans un futur proche. L’acide maslinique est un terpène pentacyclique qui en plus d’être anti-cancérigène possède des effets anti-inflammatoires et antioxydants, et qui se trouve en concentrations élevées dans la cire de la peau d’olive. Actuellement, l’unique station de production se trouve à la Faculté des Sciences [ http://www.ugr.es/~bbm1/ ] de l’Université de Grenade.

Mots‑clés

Acide Maslinique, Cancer

Pays

Espagne