Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Tendances scientifiques: La super lune de la récolte

Avez-vous observé la clarté laiteuse de la Lune qui a éclairé le ciel au début de cette semaine? Ce n'était pas seulement une magnifique lune de la récolte, mais vraiment une super lune de la récolte!

Une super lune (que les astrologues appellent une pleine ou une nouvelle lune) se produit lorsque la Lune est le plus proche de la Terre, la faisant apparaître 14 % plus grande et 30 % plus lumineuse. Cette récente super lune est la troisième cet été ou, comme le National Geographic le précise, le «dernier acte d'une scène cosmique». Selon le National Geographic, la Lune était à son point le plus proche de la Terre dans la nuit du 7 septembre, lorsque le «lustre argenté» s'est trouvé à moins de 358 398 kilomètres de ceux qui observaient le ciel. Néanmoins, la pleine phase de la Lune s'est produite officiellement le 8 septembre. Que sont exactement les «mécanismes cosmiques» de la super lune? Le National Geographic explique ainsi le phénomène de la super lune: «La Lune tourne autour de la Terre suivant une orbite en forme d'oeuf, notre planète se situant un peu en décalage du centre. Cela signifie qu'une fois par mois dans sa rotation, la Lune atteint son point le plus proche de la Terre, appelé son périgée. C'est à ce moment que le diamètre de la Lune est au maximum. Parallèlement, la Lune atteint le point optimal de sa rotation de 28 jours autour de la Terre quand elle passe du côté opposé au Soleil.» De temps en temps, pleine lune et périgée coïncident pour créer une pleine lune à son périgée ou une super lune. Nous pouvons observer alors une pleine lune plus lumineuse et plus grande. L'opposé d'une super lune est une micro lune (micromoon, en anglais), qui se produit lorsqu'une pleine lune se trouve au point le plus éloigné de l'orbite de la Lune si bien qu'elle apparaît plus petite et moins lumineuse que d'habitude. Nous n'avons rien à craindre lorsque l'on observe la présence troublante de la super lune si proche de la Terre. Selon le Dr. James Garvin, directeur scientifique au Centre des vols spatiaux Goddard de la NASA, les super lunes n'ont qu'un effet mineur sur notre planète. Il note: «la Terre a accumulé une quantité phénoménale d'énergie interne dans sa mince couche extérieure ou croûte, et les légères différences dans les mouvements des marées produits par la lune (et le soleil) ne sont pas suffisantes pour fondamentalement surmonter les forces beaucoup plus puissantes au centre de la planète, dues à la convection (et d'autres aspects de l'équilibre énergétique interne qui entraîne la tectonique des plaques). Néanmoins, ces périodes de super lune nous rappellent l'effet de notre voisine la plus proche (de la taille de l'Afrique) sur nos vies, de par son incidence sur les marées et sa contribution à de nombreux aspects de notre vie quotidienne (l'un des aspects les plus visibles étant la façon dont notre planète fait partie du système solaire et de l'espace).» La super lune de septembre est particulièrement spéciale car c'est aussi la lune de la récolte. Bien que nous associions habituellement la lune de la récolte à l'automne, la version de cette année est en fait la dernière pleine lune de la saison estivale. Discovery News nous dit que la lune de la récolte est importante car au lieu de se lever 50 minutes plus tard, comme elle le fait normalement, la Lune se lève seulement un peu plus tard chaque nuit, procurant aux agriculteurs des nuits plus éclairées pour récolter leurs moissons. Ainsi, la super lune de la récolte de cette année a profité à la fois aux agriculteurs et aux observateurs du ciel !

Pays

Belgique