Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Concevoir des solutions électroniques flexibles et intelligentes

Le projet FLEXIBILIS, financé par l'UE, développe des matériaux abordables pour aider les entreprises européennes à commercialiser des applications d'électronique flexible.

Les écrans flexibles pour les appareils mobiles, les bandages et pansements thérapeutiques intelligents pour le suivi de la guérison de blessures et l'électronique portable pour améliorer la performance athlétique sont tous des applications de photovoltaïque organique (OPV) et de diodes électroluminescentes organiques (OLED). Cela implique une forte dépendance de l'utilisation d'oxyde d'étain-indium (ITO) pour la fabrication de films conducteurs transparents, une limite onéreuse qui représente un obstacle à la commercialisation massive de l'électronique flexible. C'est pour cette raison que le projet FLEXIBILIS, financé par l'UE, lancé en 2013 cherche à développer des technologies et des matériaux de remplacement pour fournir des applications électroniques imprimées flexibles, durables et abordables. L'initiative a déjà démontré plusieurs résultats prometteurs dans le remplacement de l'ITO. Le Centre pour l'innovation des procédés (CPI, Centre for Process Innovation), à la tête du projet, a récemment produit des démonstrateurs d'éclairage OLED sans défaut avec des surfaces d'émission supérieures à 250 cm2. La prochaine étape sera d'affiner et d'appliquer ces résultats aux dispositifs de démonstration. Enfin, le projet tentera de fabriquer ces matériaux à une échelle capable de soutenir la croissance commerciale. Les opportunités de commercialisation de l'électronique flexible, capable d'être pliée voire froissée, sont énormes. La technologie assure la production de circuits et de dispositifs électroniques en utilisant des processus d'impression à bas prix sur n'importe quelle surface, qu'elle soit rigide ou flexible et sur de grandes superficies. Les concepteurs peuvent intégrer la technologie et ses fonctionnalités dans leurs produits, créant ainsi la possibilité de générer de nouveaux composants innovants interactifs et sans fil plus fins et plus légers. Par exemple, un pansement intelligent équipé de l'électronique flexible peut être porté comme un pansement traditionnel. La technologie peut également être utilisée pour installer un éclairage sur une grande surface, développer des cellules solaires économiques ainsi que des batteries écologiques. C'est exactement ce type d'applications que veut explorer le projet FLEXIBILIS. La valeur commerciale mondiale de l'électronique flexible, que l'on appelle aussi l'électronique organique de grande surface (OLAE), devrait passer de 1 milliard d'euros à l'heure actuelle pour arriver à 200 milliards d'euros en 2027. Il est donc important que l'Europe se trouve à la pointe du développement de nouvelles applications. Un objectif clé du programme FLEXIBILIS est d'améliorer la chaîne d'approvisionnement afin de s'assurer que les nouveaux produits puissent être commercialisés de la manière la plus efficace. FLEXIBILIS est le résultat d'un appel transnational OLAE+ pour des propositions de recherche collaborative et de développement au titre du programme ERA-NET Plus de la Commission européenne. L'objectif du programme OLAE+ est d'attirer, de qualifier et de soutenir les propositions pour le développement et la stimulation de relations commerciales et technologiques au sein du marché européen de l'électronique, d'établir une chaîne d'approvisionnement efficace et de supprimer les obstacles à l'industrialisation. L'Europe jouit déjà d'une position dominante dans le développement de technologies d'électronique flexible ainsi que d'une chaîne d'approvisionnement émergente qui doit être soutenue et renforcée. Le projet FLEXIBILIS tentera de s'assurer que ces objectifs soient atteints. Pour plus d'informations, veuillez consulter: http://www.uk-cpi.com/

Pays

Royaume-Uni

Articles connexes