Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Une communication claire est la clé pour réussir une nutrition personnalisée

Des chercheurs financés par l'UE ont montré que les consommateurs ayant reçu de claires informations nutritionnelles sont plus réceptifs à une nutrition personnalisée.

Selon une enquête publiée récemment, fournir des informations claires et compréhensibles sur les profits potentiels de la nutrition personnalisée conduirait davantage de consommateurs à accepter et à adopter le concept. Les chercheurs financés par l'UE pensent que cela pourrait mener à des améliorations au niveau de la santé publique. Cette enquête a notamment été menée dans le cadre du projet FOOD4ME financé par l'UE qui, depuis 2011, s'est intéressé au potentiel de la nutrigénomique afin d'offrir des résultats de santé considérables aux citoyens de l'UE. La nutrigénomique associe l'étude de la nutrition et de la génétique, et vise à mieux comprendre les différentes façons dont les personnes réagissent aux aliments sur la base de leur profil génétique. Cette enquête récente du projet s'est présentée sous la forme d'un questionnaire et a impliqué plus de 9 000 participants provenant de neuf pays européens (Allemagne, Grèce, Irlande, Pologne, Portugal, Espagne, Pays-Bas, Royaume-Uni, et Norvège). D'après les résultats, si les participants comprenaient les bénéfices liés à la nutrition personnalisée, alors ils étaient plus positifs par rapport à l'adoption du concept. L'enquête a également montré que les participants possédant un niveau plus élevé de connaissances nutritionnelles (et présentant un intérêt pour une alimentation nutritive) étaient généralement plus positifs envers la nutrigénomique. Nous avons pu confirmer ces mêmes résultats dans les neuf pays. La promesse d'une nutrition personnalisée n'ayant jusqu'à présent pas réussi à prendre son envol commercial, le projet FOOD4ME est important. Associer le conseil alimentaire aux profils génétiques s'est avéré une tâche difficile. C'est pourquoi le projet, qui a reçu environ 9 millions d'euros de financement de l'UE, a rassemblé un groupe international d'experts afin de sonder les connaissances actuelles sur la nutrition personnalisée et d'explorer comment appliquer au mieux les conseils nutritionnels individualisés. Le projet se fonde sur le fait que toutes nos empreintes génétiques possèdent de petites différences. Ce sont elles qui nous différencient l'un de l'autre. En effet, ces infimes variations peuvent déterminer les effets que les nutriments ont sur notre organisme et la façon dont celui-ci métabolise les aliments consommés. Cela explique, par exemple, pourquoi certaines personnes ont du mal à gérer leur poids, ou pourquoi certaines personnes semblent pouvoir consommer d'énormes quantités d'aliments hautement énergétiques sans apparemment aucun effet négatif. La nutrition personnalisée consiste à équilibrer la relation entre les nutriments et la génétique et comprendre que chacun de nous possède des critères alimentaires uniques. Il s'agit d'une relation bilatérale; les substances nutritives consommées peuvent affecter la façon dont nos gènes s'expriment, mais ces derniers influencent également la façon dont nos corps répondent à ces nutriments. L'ultime objectif pour les scientifiques travaillant sur le projet FOOD4ME est donc de dévoiler cette interaction complexe entre les nutriments et les gènes. La prochaine étape consiste à mettre au point des régimes sur mesure qui viendront compléter le profil génétique unique d'une personne. Non seulement cela optimisera la santé de cette dernière, mais avec une bonne diffusion, cela pourrait aider à prévenir des maladies telles que l'obésité, le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, le cancer, et la malnutrition. L'étude devrait se terminer en mars 2015. Pour plus d'informations, veuillez consulter: FOOD4ME http://www.food4me.org/

Pays

Irlande

Articles connexes