European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Article Category

Actualités
Contenu archivé le 2023-03-23

Article available in the following languages:

Le projet SPREE présente les résultats de ses recherches pour soutenir le passage aux «systèmes d'économie des services»

Lors de la conférence de clôture du projet SPREE, au début du mois, l'équipe a présenté ses résultats sur la façon de soutenir l'émergence de 'systèmes d'économie des services' afin de faciliter la transition depuis la vente de produits vers la fourniture de services.

Vous n'avez probablement jamais entendu parler du «servicizing» ni de cette «économie des services», mais sans le savoir vous en faites peut-être déjà partie. Avez-vous déjà utilisé un système de location de vélo ou de partage d'auto? Si c'est le cas, vous avez joué un petit rôle dans la transformation de nos systèmes en une économie de services. Ce concept désigne le passage de la consommation de produits à la consommation de services (plutôt que des produits eux-mêmes). L'équipe du projet SPREE («Servicizing Policy for Resource Efficient Economy») a exploré au cours des trois dernières années comment soutenir la montée de ces systèmes pour faciliter la transition. Le concept d'économie des services est vu comme une réponse au casse-tête de la durabilité: comment réduire les impacts sur l'environnement et l'utilisation des ressources tout en maintenant l'activité économique et la prospérité? L'un des objectifs clés est d'atteindre un découplage lorsqu'il est possible d'avoir la croissance économique tout en réduisant l'impact social et sur l'environnement. S'exprimant ce mois-ci lors de la récente conférence finale du projet SPREE à Bruxelles, le Dr Vered Blass de l'université de Tel-Aviv a exposé la motivation du projet: «Au début des années 2000, on a beaucoup parlé des systèmes de services de produits et de leurs avantages potentiels, mais ils n'ont toujours pas été mis en place à grande échelle. Les entreprises et les consommateurs ont une importance critique dans la transition. Nous voulions savoir quels étaient les obstacles.» L'équipe de SPREE a considéré trois secteurs: l'agroalimentaire, la mobilité et l'eau, afin de tester si l'économie des services pouvait nous rapprocher du découplage, et quels étaient les ensembles de politiques nécessaires pour y arriver. Pour arriver à ces ensembles de politiques, des équipes de chercheurs de Finlande, de Lituanie, du Royaume-Uni, de Suède, d'Espagne, des Pays-Bas et d'Israël ont conduit des enquêtes auprès de consommateurs (conducteurs en ville et foyers utilisant de l'eau) et de professionnels (des agriculteurs). Par exemple, dans le secteur de l'eau, les équipes ont testé l'intérêt des consommateurs pour le recyclage des eaux ménagères et la collecte d'eau de pluie dans trois environnements très différents: l'Espagne, le Royaume-Uni et Israël. Les résultats soulignent les contextes politiques et environnementaux différents. Au sud du Royaume-Uni ou la pénurie d'eau n'est pas un problème majeur, seuls 10 à 13 % des personnes consultées déclarent qu'ils envisageront probablement ou certainement d'installer un tel système. Par contre, en Israël, où la population est bien plus sensibilisée à la pénurie d'eau, la proportion atteint 65 %. Ce genre d'enquêtes auprès des ménages a été complété par des recherches qualitatives impliquant des entretiens avec des experts, des groupes d'intérêt, des ateliers interactifs et des rencontres avec des décideurs politiques. Une approche de modèle utilisant un agent a ensuite servi pour évaluer le découplage, puis tous les résultats ont été regroupés afin de développer des ensembles de politiques pour les secteurs de l'eau, de la mobilité et de l'agroalimentaire. L'importance d'adapter ces ensembles de politiques aux conditions locales a été soulignée lors de la conférence par Eugenijus Butkus, du conseil de recherche de la Lituanie et coordinateur du projet SPREE. En outre, ces ensembles adaptés à un contexte doivent évoluer, en consultation avec les décideurs politiques et les experts, depuis la version de départ pour devenir «efficaces» puis «viables». M. Butkus concluait la conférence par quelques idées clés du projet: «L'économie des services peut vraiment arriver au découplage et contribuer à l'économie circulaire (mais elle est spécifique à chaque cas et ne se duplique pas automatiquement). Nous avons prouvé que notre approche fonctionne mais qu'il faut conduire d'autres travaux en termes de recherche, d'application et de démonstration.» Les ensembles de politiques sont disponibles sur le site web du projet. Pour plus d'informations, veuillez consulter: SPREE http://www.spreeproject.com/

Pays

Lituanie