Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Les biotechnologies pour récupérer les déchets plastiques en respectant l'environnement

Des scientifiques utilisent des bactéries pour dégrader les plastiques, espérant réduire les dommages à l'environnement et ouvrir de nouvelles opportunités pour les déchets.

Le projet BIOCLEAN financé par l'UE a mis au point un nouveau processus biotechnologique qui permettra d'atténuer les effets de la pollution par les plastiques sur les environnements sensibles. Il aide le secteur des plastiques à rendre sa production plus efficace, et propose aux experts en recyclage et récupération des directives sur les options les plus efficaces pour décomposer divers plastiques. Le projet a commencé en isolant et sélectionnant des microbes à partir de déchets plastiques récupérés en mer, dans les décharges, les centres de compostage, les stations de traitement anaérobie des déchets, et des sites industriels pollués. Les chercheurs ont ensuite évalué les bactéries et les moisissures, et isolé celles capables de décomposer les déchets plastiques, de les détoxifier et de les valoriser. Ils ont associé des bactéries prometteuses avec des traitements chimiques préalables, et les ont testés sur une gamme de plastiques. Ils ont ensuite agrandi l'échelle du processus dans le cadre du centre municipal de compostage de Chania en Crête, démontrant sa capacité à renforcer la dégradation biologique naturelle des plastiques lors du compostage de déchets organiques. Le fait d'insérer des plastiques dans une économie ‘circulaire' (qui réutilise et valorise des matériaux après la fin de vie d'un produit) aura de grands avantages pour l'environnement et créera des opportunités pour le secteur de la récupération des déchets. Les scientifiques savent que des plastiques synthétiques sont biodégradables dans certains milieux marins ainsi que dans les décharges, le compost et le sol, mais les processus et les conditions requis étaient jusqu'ici mal connus. Le projet BIOCLEAN a contribué à renforcer la compréhension scientifique de ce processus, et montré la faisabilité de solutions biotechnologiques pour mettre au rebut les déchets plastiques. Le consortium s'est notamment intéressé au PVC, au polystyrène, au polypropylène et au polyéthylène, très utilisés et responsables d'une grande partie des déchets plastiques. Cette découverte révolutionnaire pourrait être avantageuse pour le secteur des plastiques, qui cherche à réduire son impact sur l'environnement et à améliorer le rendement de la production en augmentant le recyclage. Les produits en plastique sont très utilisés dans de nombreux secteurs, tels que l'automobile, les appareils ménagers, les matériaux de construction ou encore les emballages alimentaires. La souplesse des plastiques font qu'ils sont très utilisés pour des innovations de pointe, et cette tendance devrait se poursuivre. Le recyclage des plastiques a progressé depuis que la crise de 2008 a rappelé la nécessité d'un meilleur rendement économique, mais il peut aller encore plus loin. Les plastiques sont des matériaux jetables et non biodégradables, qui commencent à polluer gravement les océans. En outre, les petits morceaux de plastique ont une structure qui concentre les polluants ainsi que d'autres produits chimiques. Le manque de point de collecte dans les ports a fortement ralenti les tentatives de recyclage des plastiques marins, et ce matériau toxique est donc souvent rejeté à la mer. Et même lorsque ces déchets à base de pétrole sont retirés de l'océan, ils tendent à se retrouver dans les décharges qu'ils polluent, ou à être incinérés, avec des rejets qui nuisent à l'environnement. Le projet BIOCLEAN s'est achevé en août 2015. Pour plus d'informations, veuillez consulter: site web du projet BIOCLEAN

Pays

Italie

Articles connexes

Nouveaux produits et technologies
Changement climatique et Environnement

26 Septembre 2016

Nouveaux produits et technologies

9 Mars 2016