Skip to main content

Novel continuous in-pack decontamination system for fresh produce

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des sacs d'aliments frais dépourvus de germes

Une initiative de recherche financée par l'UE a mis au point une technique capable de tuer les agents pathogènes dans les produits frais. Elle s'appuie sur un plasma contenu dans l'emballage pour neutraliser les bactéries.

Technologies industrielles

Les fruits et légumes apportent de nombreux bienfaits pour la santé, mais ont une durée de consommation plus courte que les aliments transformés. Souvent, le gaspillage peut être évité en veillant à la propreté du produit, mais des méthodes telles que le lavage au chlore laissent des résidus toxiques sur les aliments. Pour remédier à ces problèmes, l'initiative SAFE-BAG (Novel continuous in-pack decontamination system for fresh produce) a mis au point une technologie de plasma froid atmosphérique. Cette technologie envoie du courant à haute tension au travers de l'emballage afin d'ioniser le gaz qu'il contient. Le gaz ionisé (ou plasma) a un effet antimicrobien qui n'altère aucunement les caractéristiques nutritionnelles des aliments. Les scientifiques ont déterminé que la durée de stockage après traitement, la tension et le type d'exposition (directe ou indirecte) modifie l'efficacité du traitement. Ils ont constaté que des concentrations supérieures en oxygène ont augmenté la production d'ozone, le gaz réactif à l'origine de la neutralisation des bactéries. Les chercheurs ont également révélé que les niveaux d'oxyde d'azote (un autre gaz réactif) avaient également un impact sur l'efficacité du traitement. Ils ont déterminé que, dans tous les cas, l'allongement de la durée de traitement réduisait la quantité de pathogènes. Les scientifiques ont testé le traitement sur les bactéries Salmonelle et Escherichia coli, présentes dans les sacs de fraises, de tomates cerises et d'épinards. Le traitement n'a entraîné aucune altération des fraises et des tomates cerises, mais les feuilles d'épinard se sont flétries quel que soit le mode de traitement. Ces avancées pourraient conduire à commercialiser des produits frais sans chlore, avec une durée de consommation plus longue. Elles réduiront également la quantité d'eau consommée par rapport aux procédures traditionnelles de lavage.

Mots‑clés

Pathogènes, produit frais, plasma, bactéries, fruit, légumes, durée de consommation, décontamination

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application