Skip to main content

Applied Physical Layer Orthogonal frequency division multiplexing Encryption

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une sécurité garantie des signaux sans fil

La sécurité de la transmission de données sans fil est un souci croissant. De nouvelles techniques de masquage, conçues à l'aide d'un financement de l'UE, promettent d'atteindre une confidentialité parfaite.

Économie numérique

Les algorithmes classiques de chiffrement, utilisés dans les couches supérieures de la plupart des systèmes sans fil 4G, étaient considérés comme inviolables à cause de la complexité informatique impliquée. Cependant, une nouvelle génération de super-hackers a montré que ce n'était pas le cas.De récents développements de la théorie de l'information ont démontré que le chiffrement de la couche physique (au niveau du signal) peut apporter une confidentialité parfaite de la transmission de données. Les scientifiques du projet APLOE («Applied physical layer orthogonal frequency division multiplexing encryption»), financé par l'UE, ont étudié cette méthode ainsi que d'autres systèmes de brouillage volontaire, afin d'assurer une confidentialité prouvée des échanges de données. Les concepts de sécurité de la couche physique (PLS) se basent sur les caractéristiques inhérentes du sans-fil, comme l'atténuation et le bruit. Afin d'évaluer les performances, les scientifiques ont défini la capacité de confidentialité par le débit de communication le plus élevé pour lequel «on dispose de méthodes de chiffrement, qui garantit la fiabilité de l'échange d'informations avec un correspondant authentique, et apporte une confidentialité parfaite dans le cas d'un indiscret».Les travaux ont commencé par des systèmes utilisant le multiplexage orthogonal par répartition en fréquence (OFDM), qui découpent le signal, l'encodent et l'envoient via plusieurs fréquences porteuses. La plupart des systèmes sans fil 4G l'utilisent, y compris les produits LTE. Le projet APLOE a proposé la méthode OFDM masquée, dans laquelle les signaux OFDM deviennent quasiment indétectables suite au masquage par un signal FDM non-orthogonal couvrant à peu près la même largeur de bande. De fait, les résultats prolongent les travaux initiaux sur la PLS en montrant que l'utilisation de l'interférence structurée about it à une capacité de confidentialité supérieure à un masquage de type bruitage. Les scientifiques ont étudié d'autres domaines de la sécurité du sans-fil, apportant de nouvelles informations sur d'autres utilisations de la PLS, les effets sur le débit de transmission et la capacité de confidentialité. L'équipe a atteint tous ses objectifs, ouvrant la voie vers une confidentialité parfaite des communications sans fil, et couvrant un très gros marché mondial et de nombreux secteurs de l'économie. Les techniques de PLS proposées renforceront la confiance dans la transmission sûre des données, dynamisant ainsi le e-commerce, la banque en ligne, la santé en ligne et bien d'autres services, qui amélioreront la qualité de la vie des citoyens de l'UE et assureront la position dominante de l'UE dans les technologies de l'information et des communications.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application