Skip to main content

Collaboration Concepts for Comodality

Article Category

Article available in the folowing languages:

S'associer pour rendre plus efficace le secteur de la logistique

Un nouveau modèle de logistique permet à plusieurs clients de regrouper leurs flux de marchandises. Un projet de l'UE a développé des outils et des cadres juridiques pour faciliter l'adoption de ce concept par les entreprises.

Technologies industrielles

Le fonctionnement classique de la logistique engendre un manque d'efficacité car les entreprises possèdent des contrats séparés avec plusieurs sociétés d'expédition, conduisant à une perte de capacité. Un modèle plus économique, celui de la collaboration horizontale, permet aux transporteurs de partager l'espace disponible afin d'optimiser le chargement et l'utilisation de la capacité, au bénéfice de tous. Le projet CO3 (Collaboration Concepts for Comodality), financé par l'UE, a cherché à promouvoir cette nouvelle stratégie et à la mettre en pratique. Il voulait améliorer l'efficacité du fret via la collaboration entre les partenaires du secteur. Son innovation clé consiste à surmonter les obstacles au concept de groupage, en proposant un ensemble clair de règles et de structures organisationnelles. Pour gérer la capacité sous-utilisée du système européen de transport de fret, CO3 s'est intéressé à la collaboration horizontale. Il a conduit plus de 100 entretiens avec des acteurs clé, contribuant à démontrer les vertus de cette solution innovante. Le projet CO3 a permis à ces entreprises de trouver des partenaires potentiels pour le groupage, et d'établir des projets de test. Il a conçu une méthodologie pour ce faire, ainsi que pour le groupement des expéditeurs compatibles et des flux de marchandises en recouvrement. Il a conçu des modèles de collaboration entre plusieurs expéditeurs, un ou plusieurs fournisseurs de services de logistique, et des administrateurs neutres. Les partenaires du projet ont conçu un cadre légal, des règles de partage des gains et des modèles commerciaux, sous la forme d'un manuel d'auto-évaluation, afin d'éliminer les obstacles à la collaboration horizontale. Ils ont conduit sept tests en condition réelle en Europe, afin d'apporter des informations importantes aux participants de la logistique, comme les entreprises, les expéditeurs et les fournisseurs de service. Ils ont aussi conçu et testé les possibilités pour le partage des gains. La plus grande partie du travail a porté sur la diffusion, en vue d'instaurer un «changement de mentalité» dans le secteur. Le projet a conduit des présentations lors de 44 conférences, et organisé quatre conférences et six ateliers. Il a mis en place une base de données contenant 400 contacts pour établir des collaborations. Le projet CO3 s'est traduit par une réduction de 10 à 20 % des coûts de la logistique, et de 20 à 30 % de son impact carbone. La collaboration horizontale contribue à rendre le secteur des transports et de la logistique plus efficace et durable.

Mots‑clés

Secteur de la logistique, ressources pour le fret, expédition, collaboration horizontale, co-modalité, fournisseurs de services de logistique, partage des gains

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application