CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Development of Advanced Shearography System for On-Site Inspection of Wind Turbine Blades

Article Category

Article available in the following languages:

Une nouvelle technologie d'inspection pour les éoliennes

Jusqu'à présent, la maintenance des pales d'éolienne nécessitait généralement qu'un inspecteur descende le long d'une corde pour effectuer un examen visuel. Des chercheurs financés par l'UE ont dévoilé un nouveau système automatisé d'inspection in situ qui permet d'éviter ces travaux périlleux en hauteur.

Technologies industrielles icon Technologies industrielles

Le secteur de l'énergie éolienne connaît une forte croissance et le nombre de fermes éoliennes augmente. Par conséquent, de nouvelles techniques d'inspection avec des coûts de fonctionnement réduits et une plus grande fiabilité sont actuellement à l'étude. Le projet DASHWIN («Development of advanced shearography system for on-site inspection of wind turbine blades»), financé par l'UE, a fourni aux exploitants d'énergie éolienne un moyen rapide et efficace pour inspecter les pales d'éoliennes sur le monopieu. Le nouveau système qui a été développé consiste en une unité d'inspection par shearographie avancée et une plateforme de déploiement robotisée. Le système d'inspection fournit un moyen rapide, haute résolution et sans contact permettant de contrôler de manière fiable les plaques de moteurs éoliens composites afin de détecter des défauts de surface et de sub-surface. Un système de manipulation robotisé (conçu pour résister aux vents puissants) peut porter et déployer le système de shearographie numérique intégrée sur la tour éolienne. La plateforme robotisée et le système de shearographie sont contrôlés par un opérateur d'inspection au sol, ce qui élimine le danger inhérent au travail en hauteur. Les chercheurs ont développé un ensemble logiciel pour contrôler à distance le système dans son ensemble, l'acquisition et le transfert de données, le traitement d'image, l'interprétation des résultats et le stockage d'informations. De plus, ils ont développé un ensemble complet d'algorithmes et de procédures pour l'extraction de phase des franges de shearographie et pour compenser le mouvement de corps rigide des pales d'éolienne pendant l'inspection. Le projet DASHWIN représente la première fois où un système de shearographie va être utilisé pour inspecter des pales d'éolienne. Cela devrait améliorer la détection des fissures, le démantèlement, le délaminage et les autres défauts des matériaux composites avec lesquels les pales d'éoliennes sont construites. Cela permettra de réduire la probabilité de défaillances mécaniques, évitant ainsi des réparations coûteuses, des pertes de revenus et même des possibles pertes humaines. Le système DASHWIN a fait l'objet de tests de terrain sur une éolienne en fonctionnement en Grèce, qui ont démontré les capacités du système. Outre l'inspection des pales d'éolienne, le système peut trouver de larges applications dans d'autres secteurs qui peuvent bénéficier d'une vision précise de grandes surfaces. Cela inclut l'inspection d'ailes d'avion et l'examen de ponts soumis à la charge du trafic routier. Parmi les principales activités de dissémination, citons le site web du projet, une vidéo promotionnelle et un certain nombre de publications.

Mots‑clés

Pales d'éolienne, inspection in situ, shearographie, plateforme robotique, grandes surfaces

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application