Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'industrie chimique investit beaucoup dans la R&D, d'après un rapport d'Eurostat

L'industrie chimique représente l'un des principaux investisseurs européens dans la recherche et développement (R&D), d'après la publication d'Eurostat "Entreprises européennes, faits et chiffres 2002". Ce document procure des informations sur les industries et les services e...

L'industrie chimique représente l'un des principaux investisseurs européens dans la recherche et développement (R&D), d'après la publication d'Eurostat "Entreprises européennes, faits et chiffres 2002". Ce document procure des informations sur les industries et les services essentiels en Europe, parmi lesquels la chimie, les machines et équipements et l'agro-alimentaire. En 2000, l'industrie chimique contribuait pour 16,2 pour cent à la valeur ajoutée de l'industrie manufacturière de l'UE, et sur la période 1990-2000, le taux annuel de croissance y a été de 3,2 pour cent, à comparer à 1,9 pour cent pour l'ensemble des industries manufacturières. La chimie de base, l'industrie pharmaceutique et la transformation des matières plastiques comptaient pour plus de 70 pour cent de la valeur ajoutée. L'industrie chimique investit beaucoup en R&D. En 1998, elle était à l'origine de 26 pour cent des dépenses consacrées à la R&D du secteur manufacturier au niveau de l'UE, et jusqu'à 46,1 pour cent en Belgique, 43,2 pour cent au Danemark et 36,3 pour cent au Royaume-Uni. Au sein du secteur, l'industrie pharmaceutique réalisait à elle seule 53,8 pour cent des dépenses de R&D. L'industrie chimique apparaît parmi les trois premières industries dans 11 des 15 Etats membres de l'UE et occupe même la première position en Belgique, en France et en Irlande. L'agro-alimentaire constitue toutefois la principale industrie en termes de valeur ajoutée dans six Etats membres, à savoir le Danemark, la Grèce, l'Espagne, les Pays-Bas, le Portugal et le Royaume-Uni.