Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

La République tchèque et la Hongrie se rapprochent de l'ESA

La Hongrie et la République tchèque viennent de signer avec l'Agence spatiale européenne (ESA), un accord ECS (European cooperating States) leur attribuant le statut "d'Etats européens coopérants", et les autorisant à participer à presque tous les programmes de l'agence. Pour...

La Hongrie et la République tchèque viennent de signer avec l'Agence spatiale européenne (ESA), un accord ECS (European cooperating States) leur attribuant le statut "d'Etats européens coopérants", et les autorisant à participer à presque tous les programmes de l'agence. Pour ces deux pays, ce titre est l'aboutissement d'un processus de négociations commencé en 1999, époque à laquelle la République tchèque, la Hongrie, la Pologne et la Roumanie avaient approché l'ESA dans le but d'augmenter leur participation aux activités spatiales européennes. L'accord prévoit une participation financière des deux pays aux activités de l'ESA. Le montant initial de cette participation a été fixé à cinq millions d'euros sur une période de cinq ans, dont 93 pour cent reviendront à chaque pays sous la forme de contrats avec les institutions industrielles et de recherche. Pour être candidat à ce nouvel accord, le pays doit faire partie de l'Europe et être signataire d'un accord-cadre avec l'ESA. Cet accord "nous donne la possibilité d'augmenter les synergies potentielles entre les programmes de l'ESA et les futurs plans dans le domaine spatial pour nos [partenaires européens]", a déclaré Henk Olthof, responsable du programme auprès de l'ESA. "L'accord ECS correspond mieux à leurs capacités industrielles et financières actuelles que le statut plus limité de pays associé. Il crée un élargissement naturel de la collaboration très fructueuse dont nous bénéficions aujourd'hui, et [.] permet à L'ESA de tirer parti de leur expertise."

Pays

Tchéquie, Hongrie