Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un nouveau prototype de superordinateur fait son entrée

Le partenariat européen PRACE (Partnership for Advanced Computing in Europe) vient de recevoir un nouveau prototype de superordinateur. Ce prototype lui donne désormais les moyens d'envisager la superinformatique du futur de manière totalement innovante. Le partenariat PRACE...

Le partenariat européen PRACE (Partnership for Advanced Computing in Europe) vient de recevoir un nouveau prototype de superordinateur. Ce prototype lui donne désormais les moyens d'envisager la superinformatique du futur de manière totalement innovante. Le partenariat PRACE devrait servir de base à une infrastructure et un service européens de calcul haute performance (CHP), dont la gestion sera assurée en tant qu'entité européenne unique. Le financement accordé à PRACE provient en partie de la phase préparatoire du septième programme-cadre (7e PC) de la Communauté européenne. Le financement total s'élèvera à 9,98 millions d'euros. Le superordinateur sera installé au Centre de superinformatique de Barcelone (BSC), l'un des principaux partenaires de PRACE, et sera utilisé dans le cadre de l'initiative MariCel. MariCel, qui signifie en catalan mer et ciel, aidera à identifier les composants matériels et l'ensemble de logiciels d'une future machine, dont l'importance ne doit en aucun cas être sous-estimée. «MariCel s'inscrit dans le cadre d'une initiative visant à créer une structure de superinformatique commune pour l'Europe», déclare Francesc Subirada, codirecteur du BSC. «L'architecture de ce prototype est semblable à celle du superordinateur Roadrunner américain; nous mettrons au banc d'essai les dernières technologies de logiciels, dont certaines ont été développées au BSC. Selon nous, l'Espagne pourra installer des superordinateurs 100 fois plus puissants que le MareNostrum actuellement en place, d'ici 2011 ou 2012», a-t-il ajouté. Le nouveau superordinateur, dénommé Roadrunner d'après l'oiseau Geococcyx californianus (ou géocoucou californien), symbole du Nouveau-Mexique, affiche une puissance de calcul permettant de traiter 1026 quadrillions de calculs à la seconde. Ce qui le rend presque deux fois plus puissant que le précédent superordinateur le plus rapide de la planète. À l'heure actuelle, seulement trois pays européens possèdent un superordinateur classé parmi les dix premiers ordinateurs du top 500, lequel classe et décrit les systèmes informatiques connus du public les plus puissants au monde. Cette liste est mise à jour deux fois par an depuis 1993. Au jour d'aujourd'hui, aucun modèle européen n'a réussi à atteindre les 5 premières places. La mission du BSC consiste à étudier, développer et gérer les technologies de l'information afin de faciliter les progrès scientifiques. Le BSC héberge à l'heure actuelle le MareNostrum, l'un des superordinateurs les plus puissants au monde. Les efforts des scientifiques du BSC mèneront au développement de futurs systèmes qui disposeront d'une capacité minimale de 10 pétaflops. Autrement dit, dix fois plus rapides que le Roadrunner. Ce système sera mis au service de la communauté scientifique européenne. Les scientifiques pourront lancer des modèles de changement climatique en une fraction du temps nécessaire aux superordinateurs pour réaliser une telle action. PRACE est au centre de la mise en oeuvre d'un service paneuropéen d'informatique haute performance (HPC). Une telle entreprise nécessite l'intervention des gouvernements, d'agences de financement, ainsi que des communautés des utilisateurs scientifiques et industriels réalisant des applications de pointe. Le partenariat se fonde sur l'expérience de ses partenaires et utilise les concepts et services de projets financés par la CE tels que GEANT2 et DEISA. GEANT2, cofinancé par la Commission européenne et les réseaux nationaux de recherche et d'éducation en Europe, offre une couverture géographique sans équivalent, de très haute bande passante au service des communautés de la recherche et de l'éducation d'Europe. DEISA, d'autre part, est l'infrastructure européenne distribuée pour les applications de calcul intensif. Ce consortium, composé de centres de superinformatique nationaux, vise à encourager la recherche informatique de pointe au niveau paneuropéen.

Articles connexes