Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un régime méditerranéen riche en huile d'olive pour protéger les os

Une nouvelle recherche suggère que le régime méditerranéen traditionnel détient l'ingrédient clé pour lutter contre l'ostéoporose: l'huile d'olive. L'ostéoporose est une maladie entraînant une réduction progressive de la densité et la qualité des os; elle affecte une femme sur...

Une nouvelle recherche suggère que le régime méditerranéen traditionnel détient l'ingrédient clé pour lutter contre l'ostéoporose: l'huile d'olive. L'ostéoporose est une maladie entraînant une réduction progressive de la densité et la qualité des os; elle affecte une femme sur trois et un homme sur cinq de plus de 50 ans, et on estime que le coût direct de l'ostéoporose en Europe s'élève à environ 32 milliards d'euros par an. On la considère comme l'une des maladies chroniques les plus communes, débilitantes et coûteuses en Europe, ce qui explique l'importance des résultats du groupe de recherche espagnol. Ces résultats sont publiés dans la revue Endocrine Society's Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism (JCEM), et montrent que la consommation d'un régime méditerranéen riche en huile d'olive pendant deux années est associé à des concentrations sériques d'ostéocalcine plus élevées, ce qui a un effet protecteur sur les os. Des études antérieures ont montré que l'incidence de l'ostéoporose est plus faible dans le bassin méditerranéen que dans les autres pays d'Europe. Cela s'explique en partie par le fait que le régime méditerranéen est riche en fruits et légumes, et repose également sur une grande consommation d'olives et d'huile d'olive. «La consommation d'huile d'olive a été associée à la prévention de l'ostéoporose dans des modèles expérimentaux et in vitro», explique le principal auteur de l'étude José Manuel Fernández-Real, médecin et titulaire d'un doctorat à l'hôpital Dr Josep Trueta à Girone, en Espagne. «Il s'agit de la première étude randomisée à démontrer que l'huile d'olive préserve les os, du moins d'après ce que montrent les marqueurs osseux dans la circulation chez l'homme.» Cette recherche a utilisé des participants de l'étude PREDIMED (Prevención con Dieta Mediterranea). L'étude PREDIMED est un grand groupe parallèle d'essais randomisés et contrôlés visant à évaluer l'effet du régime méditerranéen sur la prévention des maladies cardiovasculaires. Son principal objectif était d'évaluer la capacité de prévention du régime méditerranéen supplémenté en huile d'olive extra vierge et des oléagineux contre les maladies cardiovasculaires (mort cardiovasculaire, infarctus du myocarde et/ou attaque) par rapport à un régime pauvre en graisses. Les participants à cette étude étaient 127 hommes âgés de 55 à 80 ans habitant une communauté, sélectionnés de manière aléatoire dans l'un des centres PREDIMED et ayant été suivi pendant au moins 2 ans. Les sujets étaient des personnes âgées n'ayant pas souffert de maladie cardiovasculaire, mais présentant un diabète de type 2 ou au moins trois facteurs de risque cardiovasculaire, à savoir l'hypertension, la dyslipidémie ou un historique familial de maladie cardiovasculaire prématurée. Une fois sélectionnés, les participants ont ensuite été répartis dans trois groupes d'intervention: un régime méditerranéen avec divers oléagineux, un régime méditerranéen à base d'huile d'olive vierge et un régime pauvre en graisses. Des mesures biochimiques de l'ostéocalcine, du glucose, du cholestérol total, du cholestérol HDL et des triglycérides ont été réalisées l'année de référence et après deux années de suivi sur des prélèvements sanguins à jeun. Les chercheurs ont constaté que seul le régime méditerranéen à base d'huile d'olive était associé à une augmentation importante des concentrations de l'ostéocalcine totale et d'autres marqueurs de formation osseuse. Aucun changement important n'a été constaté dans le calcium sérique chez les sujets consommant de l'huile d'olive, alors que ce taux avait considérablement baissé chez les deux autres groupes. «Il convient de noter que l'ostéocalcine était associée à une sécrétion d'insuline préservée chez les sujets consommant de l'huile d'olive», expliquait Fernández-Real. «L'ostéocalcine semble également augmenter la sécrétion d'insuline dans des modèles expérimentaux.» PREDIMED est enregistré au registre des essais contrôlés actuels de Londres.Pour de plus amples informations, consulter: PREDIMED: http://www.predimed.org/ Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism: http://jcem.endojournals.org/

Pays

Espagne

Articles connexes