Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

De nouvelles informations sur la structure des mitochondries

Une nouvelle recherche menée par une équipe de scientifiques sous la direction du Dr Martin van der Laan de l'université de Fribourg, en Allemagne, a obtenu de nouvelles informations sur la structure des mitochondries. Les mitochondries sont souvent décrites comme les usines m...

Une nouvelle recherche menée par une équipe de scientifiques sous la direction du Dr Martin van der Laan de l'université de Fribourg, en Allemagne, a obtenu de nouvelles informations sur la structure des mitochondries. Les mitochondries sont souvent décrites comme les usines microscopiques des cellules. Pourtant de la même taille que les bactéries, elles sont capables d'exploiter l'énergie stockée dans les aliments et de la transformer en énergie pour que les cellules se déplacent, se divisent et produisent des fonctions de sécrétion, en bref, elles permettent aux cellules de réaliser leurs fonctions vitales essentielles. La conversion énergétique se déroule dans de petites cavités à l'intérieur des membranes biologiques des mitochondries. Tout défaut porté sur les structures de ces fines membranes peut entraîner de graves maladies des muscles et au niveau du système nerveux central. Un mécanisme moléculaire sophistiqué au niveau de la membrane interne découvert par l'équipe de Fribourg en 2011 est responsable de la formation des structures caractéristiques au sein des mitochondries, et jouerait également un rôle dans l'assemblage de la membrane externe entourant ces organites, comme expliquent les chercheurs dans l'article paru dans la revue Molecular Biology of the Cell. Le mécanisme protéique étudié par les scientifiques est important pour le maintien de l'architecture typique au sein des mitochondries et a été baptisé MINOS (pour Mitochondrial Inner Membrane Organising System). Selon leur dernière étude, les chercheurs de Fribourg et leurs collègues de Graz (Autriche), de Groningen (Pays-Bas) et de Varsovie (Pologne), ont démontré que le rôle de MINOS dans la formation de l'architecture mitochondriale est clairement plus important que ce que l'on pensait. Dans un effort de recherche conjoint entre le centre de recherche collaborative 746 et le groupement du centre d'excellence pour les études de signalisation biologique (BIOSS), le Dr Maria Bohnert, Lena-Sophie Wenz et Ralf Zerbes ont découvert comment MINOS relie les différents systèmes de membranes des mitochondries. Les complexes de membranes SAM et TOM jouent un rôle important dans ce processus. Ils utilisent des structures tubulaires pour transporter les protéines dans la mitochondrie et les intégrer dans la membrane externe. Dans leur dernière étude, les scientifiques de Fribourg ont démontré que le composant Fcj1 de MINOS, appartenant à la famille de protéines Mitofiline, participe directement à ce processus, essentiel à la survie des cellules. L'inactivation de Fcj1 empêche l'intégration des protéines à la membrane mitochondriale externe. Ces constatations montrent comment les changements moléculaires affectant la connectivité des membranes mitochondriales contrôlent l'assemblage et le fonctionnement des usines cellulaires. Ces nouvelles données améliorent notre compréhension des principes de base de l'architecture des mitochondries. À l'avenir, ils pourraient aider les scientifiques à comprendre et influencer les mécanismes de maladies qui impliquent des changements au niveau de la structure des mitochondries.Pour de plus amples informations, consulter: Université de Fribourg: http://www.uni-freiburg.de/start-en.html?set_language=en Molecular Biology of the Cell: http://www.molbiolcell.org/

Pays

Autriche, Allemagne, Pays-Bas, Pologne

Articles connexes

6 Septembre 2012
Irlande

17 Octobre 2013