Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des scientifiques découvrent le médicament antidiabétique qui pourrait aider les patients atteints de la maladie d'Alzheimer

Des scientifiques de l'université d'Ulster au Royaume-Uni ont découvert qu'un médicament pour le diabète de type 2 peut être potentiellement utilisé pour aider les patients atteints de maladies neurodégénératives telles que la maladie d'Alzheimer. Des études antérieures ont ...

Des scientifiques de l'université d'Ulster au Royaume-Uni ont découvert qu'un médicament pour le diabète de type 2 peut être potentiellement utilisé pour aider les patients atteints de maladies neurodégénératives telles que la maladie d'Alzheimer. Des études antérieures ont montré que le diabète de type 2 est un facteur de risque connu pour la maladie d'Alzheimer, et les chercheurs pensent que la signalisation défectueuse d'insuline dans le cerveau pourrait détériorer les neurones et contribuer au déclenchement de la maladie. Les résultats ont été publiés dans la revue Brain Research. Le professeur Christian Hölscher et ses collègues de l'Institut de recherche sur les sciences biomédicales d'Ulster ont fait cette découverte après avoir utilisé un médicament expérimental appelé (Val8)GLP-1. Leurs travaux ont montré que le médicament stimule l'activité de GLP-1, une protéine qui aide le corps à contrôler sa réaction à la glycémie sanguine. Dans cette étude, les chercheurs ont observé que (Val8)GLP-1 pénètre le cerveau et ne déclenche pas d'effets secondaires (aux niveaux de dosage testés), contrairement à ce qui se passe habituellement avec les médicaments, étant donné qu'ils ne peuvent pas passer du sang au cerveau directement. Ce médicament a accéléré la croissance de nouvelles cellules cérébrales au sein de l'hippocampe, la zone du cerveau qui consolide l'information depuis la mémoire à court terme à celle à long terme. Leurs essais ont montré qu'en bloquant l'effet de GLP-1 dans le cerveau, l'apprentissage et la mémoire ont une qualité moindre, mais le comportement n'est pas affecté lorsque le médicament est utilisé. «Ici, à l'Institut de recherche sur les sciences biomédicales, nous sommes très intéressés par le potentiel des médicaments contre le diabète visant à protéger les cellules cérébrales des lésions, voire de promouvoir la croissance de nouveaux neurones», affirmait le professeur Hölscher. «Cela pourrait avoir d'énormes implications pour des maladies telles qu'Alzheimer ou Parkinson, où les neurones sont perdus. Il est très encourageant de voir que le médicament expérimental que nous avons mis à essai, (Val8)GLP-1, ait pénétré le cerveau et nos travaux suggèrent que GLP-1 pourraient être une cible réellement importante pour stimuler la mémoire.» En commentant l'étude, le Dr Simon Ridley, directeur de recherche du centre Alzheimer's Research au Royaume-Uni, déclarait: «Nous sommes ravis d'avoir soutenu cette recherche à une étape aussi précoce, ce qui indique que ce médicament pour le diabète expérimental pourrait également promouvoir la croissance de nouveaux neurones. Certes, nous savons que la perte de neurones est une caractéristique clé de la maladie d'Alzheimer, mais nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir avant de savoir si ce médicament peut profiter à des personnes atteintes de cette maladie.» Les résultats obtenus dans le cadre de cette étude amélioreront notre compréhension des facteurs impliqués pour maintenir des neurones sains, selon le Dr Ridley. «Avec plus d'un demi-million de personnes au Royaume-Uni vivant avec cette maladie, il est d'une importance vitale d'en apprendre davantage sur la façon de maintenir nos neurones en bonne santé. Le financement de la recherche pâtit encore par rapport aux autres maladies courantes, mais il est essentiel si nous souhaitons réaliser le véritable potentiel de recherche comme celle -ci», a-t-il conclu.Pour de plus amples informations, consulter: Institut de recherche sur les sciences biomédicales http://biomed.science.ulster.ac.uk/bmsri/ Brain Research http://www.journals.elsevier.com/brain-research/