Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

CORDIS Express: La révolution nanotechnologique

La nanotechnologie moderne a évolué immensément depuis son apparition en 1981. Aujourd'hui, plus de 30 ans après le lancement du premier microscope capable de «voir» les atomes individuels, la valeur du marché mondial des nanomatériaux s'élève à environ 20 milliards d'euros. L...

La nanotechnologie moderne a évolué immensément depuis son apparition en 1981. Aujourd'hui, plus de 30 ans après le lancement du premier microscope capable de «voir» les atomes individuels, la valeur du marché mondial des nanomatériaux s'élève à environ 20 milliards d'euros. Le secteur emploie directement 300 000 à 400 000 personnes en Europe, et les produits soutenus par la nanotechnologie devraient augmenter pour atteindre un volume mondial de 2 billions d'euros d'ici 2015. Mais qu'est-ce donc la nanotechnologie? Elle peut être définie comme l'étude des phénomènes et le réglage de matériaux à des échelles atomique, moléculaire et macromoléculaire. Les matériaux de cette taille, les nanomatériaux, possèdent des propriétés qui diffèrent considérablement de ceux à une échelle plus grande. Ces propriétés offrent souvent des avantages considérables tels qu'une puissance plus élevée, un poids plus faible, un contrôle renforcé du spectre de lumière, et une meilleure réactivité chimique. C'est pourquoi nos scientifiques et ingénieurs essaient de trouver des moyens de fabriquer des matériaux à l'échelle nanométrique. Il est difficile de comprendre la taille infime des nanomatériaux. Imaginez qu'un nanomètre correspond à un milliardième de mètre, et l'épaisseur d'une feuille de journal est d'environ 100 000 nanomètres. Sur une échelle de comparaison, si une bille mesure un nanomètre, alors un mètre représenterait la taille de la Terre. Il n'est pas surprenant que les chercheurs aient besoin de microscopes très spécialisés pour observer la vie à cette échelle! La communauté scientifique reconnaît que les applications relatives aux nanomatériaux ont le potentiel de créer des découvertes technologiques majeures, et par conséquent les nanomatériaux ont été identifiés comme une technologie habilitante clé. Parmi les nouvelles applications associées aux nanomatériaux figurent des produits de consommation tels que les filtres UV dans les crèmes solaires et les textiles anti-odeur, ainsi que des applications médicales et techniques comme les thérapies tumorales et les batteries au lithium-ion pour les voitures électriques. Toutefois, parallèlement à leurs nombreux avantages, les nanomatériaux peuvent également soulever certaines préoccupations. Ils sont similaires aux produits chimiques/substances normales dans le sens où certaines peuvent être toxiques, et potentiellement nuisibles à la santé humaine et à l'environnement. Tous les nanomatériaux sont soumis à une évaluation des risques bien que des chercheurs admettent que, étant donné qu'il s'agit un domaine relativement nouveau, des travaux sur des aspects particuliers des tests sont nécessaires. Cette édition de CORDIS Express se penche sur une variété de projets de recherche se concentrant sur le développement de nouvelles applications pour les nanomatériaux ainsi que sur le perfectionnement du processus d'évaluation des risques. - Tendances scientifiques: Les chercheurs découvrent un matériau «super-noir» - Pioneering nanotech approach to help people hear (uniquement en anglais) - Tester les nanomatériaux pour renforcer la confiance du consommateur - De nouveaux matériaux pour préserver l'art - Faciliter la commercialisation des nanotechnologies - Fabrication de diodes lumineuses miniaturisées et déplaçables - Détecter les perturbations ondulatoires des nanoparticules - Les tuiles de nanotechnologie réfléchissantes économisent de l'énergie