Skip to main content

Droughts and Water Scarcity in the EU: Economic Impact, Adaptation, Policy Implications and Integrated Assessment Modelling

Article Category

Article available in the folowing languages:

Déterminer le coût de la sécheresse dans les pays méditerranéens

Évaluer et prévoir le coût de la sécheresse dans des pays comme l’Espagne ou l’Italie n’est pas une tâche facile. Un projet européen a développé une nouvelle méthode pour prendre en compte les effets économiques directs et indirects des pénuries d’eau, un outil précieux pour préparer les communautés au changement climatique.

Changement climatique et Environnement
Alimentation et Ressources naturelles

Les pays européens comme l’Espagne et l’Italie devraient subir davantage de périodes de sécheresse dans les années à venir, certaines régions risquant de se transformer en désert. Il est donc essentiel que les décideurs politiques commencent à prévoir et planifier leurs effets. Le projet européen WATER DROP a analysé les micro-données de ces deux pays, afin de développer une nouvelle méthode permettant de prendre en compte les effets directs et indirects des sécheresses sur l’économie. La méthode est facilement modulable et pourrait être appliquée à d’autres pays et régions à l’avenir. «J’ai confirmé que même une petite sécheresse peut étendre ses effets et représenter des impacts économiques globaux importants sur l’ensemble du système», déclare M. David García-León, boursier postdoctoral qui a mené la recherche. «Une sécheresse affectera directement la production du secteur agricole et cette baisse de production diminuera également la valeur générée dans le secteur de la fabrication des produits alimentaires ou d’autres secteurs de services comme l’hôtellerie et la restauration.» Avec le soutien du programme Marie Skłodowska-Curie, M. García-León a utilisé des données climatiques et agricoles haute résolution au cours de ses deux années et demie de recherche à l’Université Ca ’Foscari de Venise et à la Fondation Eni Enrico Mattei. Ces deux centres de recherche en Italie partagent la même tradition: étudier les problèmes environnementaux d’un point de vue pluridisciplinaire. «La pluridisciplinarité est essentielle pour résoudre les problèmes intégrant les systèmes humains et naturels», déclare M. García-León.

Un outil politique

Les méthodes de M. García-León ont intégré les effets de la sécheresse à l’échelle locale dans des modèles macro-économiques, essentiels pour les décideurs qui cherchent à planifier et atténuer les dégâts causés par le changement climatique. «La méthode proposée permet également d’évaluer une réaffectation potentielle des terres vers des utilisations plus optimales ou plus efficaces, rendant cet outil valide pour évaluer les politiques», explique M. García-Leónhe. Un détachement auprès du Centre commun de recherche de la Commission européenne a également aidé M. García-Léon à obtenir une vision axée sur les politiques de la manière dont ses données pourraient être utilisées pour façonner des produits qui participent au processus de prise de décision. Bien que les scientifiques nous aient alertés depuis longtemps sur les dangers du changement climatique pour la planète, les estimations empiriques de la sécheresse et de la mesure dans laquelle les communautés locales s’y adaptent sont encore rares. Cela tient en partie au fait que l’identification de l’impact du changement climatique nécessite des données sur le long terme. La sécheresse est également un concept large et peut avoir un lien avec les sécheresses agricoles, météorologiques, hydrologiques et socioéconomiques, explique M. García-Léon. L’impact de la sécheresse est également difficile à isoler, car de nombreux facteurs influencent la croissance et la capacité de production d’une plante, par exemple. «Séparer et identifier l’effet des sécheresses n’est pas simple», M. García-León explique. «WATER DROP a utilisé des données climatiques et satellitaires haute résolution pour accomplir cette tâche.» Les conclusions du projet offrent de nouvelles informations sur un domaine en grande partie inexploré, mais dont l’importance va augmenter à mesure que les sociétés européennes s’adaptent aux défis du changement climatique. «Il y aura des gagnants et des perdants», M. García-León explique. «En tant que société, nous devons nous préoccuper des perdants dans les communautés les plus vulnérables. Les agriculteurs du sud de l’Europe disparaîtront, à moins que des mesures d’adaptation appropriées soient prises.»

Mots‑clés

WATER DROP, sécheresse, changement climatique, données climatiques haute résolution, agriculture

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application