Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un nouveau bracelet intelligent pour le respect de la distanciation sociale et le contrôle de la propagation de la COVID-19

Un groupe de chercheurs a développé un bracelet intelligent permettant de contrôler la température corporelle tout en maintenant la distance sociale requise.

Économie numérique

Suite à l’épidémie de COVID-19, la distanciation sociale fait désormais partie de la vie quotidienne d’un grand nombre d’individus. L’importance de la distanciation sociale pour contenir la propagation de la COVID-19 est régulièrement soulignée. Grâce au projet An.Dy financé par l’UE, une équipe de scientifiques a développé un prototype de bracelet intelligent capable de détecter les paramètres corporels et d’envoyer une alerte si la température dépasse 37,5°C. Selon un communiqué de presse de l’institut de technologie italien coordinateur du projet An.Dy cet appareil peut également contrôler la distance entre les personnes. «Grâce au signal radio des fréquences Bluetooth, le bracelet détecte les mouvements du corps humain et contrôle la distance par rapport à un autre bracelet. Lorsque deux bracelets sont proches l’un de l’autre, ils vibrent et émettent un signal d’alerte, aidant les personnes à respecter les distances de sécurité nécessaires.» Le bracelet «peut être utilisé à l’intérieur, dans les usines et les bureaux, mais aussi en extérieur, comme dans des villages touristiques, des clubs de sport ou des parcs d’attraction», ajoute-t-il. L’appareil enregistre également avec quels autres porteurs de bracelets il a été en contact rapproché, permettant un traçage des interactions en cas d’infection à la COVID-19.

Pratique et économique

Un communiqué de presse publié sur le site «EurekAlert!» indique: «Le bracelet utilise des algorithmes et des technologies déjà utilisées par les chercheurs pour un vêtement équipé de capteurs, le “An.Dy sensorized suit”, capable de détecter et de mesurer toutes les positions du corps humain, même lors de mouvements rapides et dynamiques, et la fatigue humaine dans les activités quotidiennes. Le prototype de bracelet inclut ces technologies qui ont été adaptées pour concevoir des solutions aux problèmes et besoins d’urgence.» Le même communiqué de presse ajoute également que «des développements futurs du bracelet pourraient intégrer des applications mobiles qui communiquent avec le bracelet via le Bluetooth classique.» Appelé iFeel-You, ce bracelet «inclut une batterie d’une autonomie de 8 heures en fonctionnement normal pouvant être rechargée sans fil. Les chercheurs travaillent actuellement sur un second prototype destiné à rendre le bracelet plus léger, plus ergonomique et plus petit.» Ils estiment que le prototype offrira une solution utile et efficace pour aider à respecter la distanciation sociale au travail et lors de toute activité, en particulier au moment du déconfinement progressif. Le projet An.Dy (Advancing Anticipatory Behaviors in Dyadic Human-Robot Collaboration) se terminera en décembre 2020. Comme l’indique un rapport périodique du projet publié sur CORDIS, les partenaires ont déjà «mis au point l’AndySuit, une technologie portable qui permettra un contrôle en temps réel lors de tâches impliquant des interactions physiques». Selon le site Web du projet, l’équipe se concentre désormais sur trois scénarios de validation. Parmis lesquels «un robot collaboratif (robot=cobot)» et «un exosquelette (robot=exosquelette)», tous deux permettant une collaboration physique dans l’objectif de contribuer à l’amélioration de la santé, de la productivité et de la flexibilité. Dans le troisième scénario, «le robot est un humanoïde (robot=humanoïde). Ce scénario relève de la collaboration physique humain-humanoïde (ex. collaboration de tout le corps pour une aide à la marche et l’assemblage)», indique le site Web du projet. Pour plus d’informations, voir: site Web du projet An.Dy

Mots‑clés

An.Dy, COVID-19, bracelet intelligent, distanciation sociale

Articles connexes