Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

TENDANCES SCIENTIFIQUES: Le meilleur des mondes de l’après-COVID-19: l’expérience sociale est en marche!

L’Europe, un temps l’épicentre de la crise du coronavirus, lève ses restrictions. Des experts affirment que nous ferons office de sujets d’expérimentation au cours de cette prochaine phase.

Recherche fondamentale

Une étude menée par une équipe d’experts en maladies infectieuses de l’université de Warwick, au Royaume-Uni, soutient qu’il faut adopter une approche prudente et échelonnée au terme de ces semaines ou mois de restrictions. Si nous n’agissons pas avec prudence, nous pourrions être confrontés à une «deuxième vague épidémique de grande ampleur». Sans vaccin, la distanciation sociale et le télétravail continueront à faire partie de nos vies. Ce document est disponible en pré-impression sur «medRxiv».

Mieux vaut prévenir que guérir

«Les mesures doivent être levées uniquement quand nous jugeons que cela ne présente aucun danger, et leur retrait doit faire ensuite l’objet d’un suivi très attentif», a déclaré le Dr Mike Tildesley, co-auteur, à la «BBC». «Alors que nous passons par cette phase d’apprentissage, nous sommes en quelque sorte des cobayes. Mais au fur et à mesure que cette phase va progresser, nous comprendrons mieux l’efficacité de ces mesures.» Les chercheurs ont prévu l’impact à court et à long terme de la pandémie, les mesures de confinement étant facilitées par l’utilisation d’un modèle mathématique détaillé. «Notre modèle prédit que, si un assouplissement significatif des mesures de distanciation sociale était introduit en mai, le Royaume-Uni connaîtrait une résurgence rapide de COVID-19 et le système de santé serait submergé par une deuxième vague épidémique», a déclaré le professeur Matt Keeling, auteur principal et directeur de l’Institut Zeeman de recherche en biologie systémique et en épidémiologie des maladies infectieuses, dans un communiqué de presse de l’Université de Warwick. «Pour éviter cette deuxième vague, nous avons besoin de stratégies pour assouplir lentement les mesures de distanciation sociale, soit de façon progressive dans l’ensemble de la population, soit en ciblant différentes régions ou différents groupes d’âge. En définitive, le scénario qui minimise les décès dus à la COVID-19 nécessite une distanciation sociale à long terme jusqu’à ce qu’un vaccin puisse être administré.» La réouverture des entreprises et des commerces non essentiels où les mesures de distanciation sociale sont appliquées et le travail à domicile sont tous deux considérés comme des mesures sûres à court terme. La réintroduction et le déploiement de mesures strictes au niveau régional, en se basant sur les taux d’occupation des lits des unités de soins intensifs, offrent une solution pour prévenir une deuxième vague majeure. Parmi les autres alternatives figurent l’assouplissement pleinement délibéré des restrictions dans l’ensemble de la population et le contrôle des restrictions concernant des parties spécifiques de la population.

Le long chemin du retour à la normale

Le Dr Tildesley a ajouté: «Nous travaillons 24 heures sur 24 pour comprendre les schémas complexes de propagation et trouver des moyens qui permettraient à la vie de reprendre son cours normal sans en mettre certaines en danger. La pandémie de COVID-19 est le plus grand événement auquel nous avons participé dans notre carrière, et nous sommes prêts à faire tout ce que nous pouvons pour aider à trouver des conseils qui permettront de contrôler la propagation de la maladie et de protéger les membres les plus vulnérables de la société.» Le professeur Azra Ghani, de l’Imperial College de Londres, a partagé quelques mots de sagesse avec la «BBC» au sujet de cette grande expérience d’observation: «Il est question de la vie et des moyens de subsistance des personnes, ainsi que de leur comportement. Il faut trouver un équilibre entre le risque [lié à la maladie] et la vie quotidienne. Nous pouvons y parvenir, à condition que les gens se comportent de manière socialement responsable.»

Mots‑clés

COVID-19, coronavirus, pandémie, distanciation sociale, mesures de distanciation sociale, restriction