Skip to main content

Boosting Reward-based Attention through VEstibular STimulation

Article Category

Article available in the folowing languages:

Motivation et prise de décision: un nouveau rôle pour le système vestibulaire

Les organes de l’oreille interne sont connus pour leur rôle dans le sens de l’équilibre et de l’orientation. Les chercheurs européens ont découvert un rôle supplémentaire dans la motivation avec des implications cliniques dans divers troubles psychologiques, notamment la dépendance.

Santé

La capture attentionnelle chez l’homme implique l’orientation involontaire de l’attention vers un stimulus cible. Ce phénomène est particulièrement puissant avec les stimuli gratifiants et dans un certain nombre de troubles de la dépendance. De plus en plus de preuves basées sur des données de neuroimagerie montrent que le cortex cingulaire antérieur (CCA) joue un rôle dans l’attention portée aux stimuli gratifiants. Le CCA est situé en profondeur sous la surface du cerveau, et ne peut donc pas être atteint facilement avec les dispositifs de neurostimulation courants.

Une méthode non invasive pour étudier la capture attentionnelle

Entreprise avec le soutien du programme Marie Skłodowska-Curie, l’initiative BRAVEST a utilisé la stimulation vestibulaire galvanique (SVG), une méthode non invasive connue pour activer plusieurs zones du système nerveux central situées en profondeur sous la surface du cerveau. La SVG stimule le système vestibulaire – situé dans l’oreille interne – au moyen de faibles courants électriques appliqués sur la peau située derrière les oreilles. «La SVG est adaptée à l’étude des régions du cerveau qui soutiennent les processus émotionnels et motivationnels alors que leur dysfonctionnement a été lié à une série de troubles psychiatriques, notamment l’anxiété et la dépression», explique le chercheur Elvio Blini. Les recherches de BRAVEST ont inclus la participation de sujets sains qui ont reçu une stimulation SVG ou témoin. Ceux-ci ont simultanément réalisé une tâche de motivation en contrepartie d’une récompense monétaire, accordée aux participants en fonction de leur performance. «La motivation est un puissant déterminant de la performance humaine et nous avons donc observé, sans surprise, une forte augmentation de la performance lorsque les réponses ont été récompensées», souligne M. Blini. Il est intéressant de noter que ces avantages motivationnels ont été réduits chez les participants recevant la SVG, ce qui suggère un lien entre le système vestibulaire et la motivation.

Portée de BRAVEST

Les résultats du projet BRAVEST confirment l’idée que nos états physiologiques, conscients ou non, sont des déterminants importants de la prise de décision et du comportement. «Pensez à quel point la nourriture préférée d’une personne est désirable lorsqu’elle a faim, plutôt que lorsqu’elle souffre d’une légère nausée», souligne M. Blini. Les résultats remettent également en question les concepts existants sur le rôle du système vestibulaire dans l’équilibre seul, dévoilant son implication dans la motivation avec des projections théoriques et pratiques fascinantes. L’ensemble des signaux internes qui décrivent l’état physiologique du corps et notre capacité à les discerner est connu sous le nom d’intéroception. L’intéroception est de plus en plus étudiée, car elle peut représenter un point d’entrée important pour le bien-être physique et mental. Jusqu’à présent, l’accent a été mis sur les signaux cardiaques, respiratoires ou gastriques. Cependant, les résultats de BRAVEST montrent que les informations vestibulaires sont tout aussi importantes pour l’intéroception. Les recherches sur les traitements modernes d’une série de troubles psychiatriques impliquent la compréhension des processus intéroceptifs et de la métacognition, afin de maximiser leur efficacité. La SVG s’est avérée être une méthode valable pour l’étude de ces processus et peut également être bénéfique comme traitement adjuvant des populations cliniques caractérisées par une sensibilité dysfonctionnelle aux récompenses comme les troubles de la dépendance. Une étude approfondie de l’interaction entre les systèmes vestibulaire et motivationnel par la neuroimagerie est nécessaire pour faire la lumière sur le mécanisme neural de cette interaction. Les plans de M. Blini pour l’avenir comprennent des recherches sur l’utilisation de la SVG sur les fumeurs, afin de réduire la saillance excessive des stimuli liés à la nicotine. Combinés à une meilleure compréhension de l’association entre l’intéroception et la motivation, ces efforts fourniront une première validation de principe pour l’utilisation de la SVG dans la pratique clinique.

Mots‑clés

BRAVEST, capture attentionnelle, récompense, système vestibulaire, stimulation vestibulaire galvanique, cortex cingulaire antérieur, addiction

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application