Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

NextGEOSS – Vers une plateforme et un concentrateur européens pour les données d’observation de la Terre

Le projet NextGEOSS a accéléré le développement de services d’observation de la Terre de nouvelle génération qui permettront une surveillance environnementale beaucoup plus précise. Ses innovations contribueront à fournir des informations essentielles pour aborder des questions importantes comme la sécurité alimentaire, la pollution atmosphérique et le développement urbain durable.

Changement climatique et Environnement

Au travers de programmes d’observation de la Terre tels que Copernicus, l’Europe recueille d’importantes quantités de données sur les systèmes physiques, chimiques et biologiques de la planète. Pour rendre ces données utilisables par les citoyens, les développeurs d’applications et de services basés sur l’observation de la Terre transforment les données en informations utiles. C’est un défi que NextGEOSS, constitué d’une plateforme et d’un concentrateur européens pour les données d’observation de la Terre, peut aider à relever. «Nous défragmentons l’écosystème des plateformes et infrastructures de données d’observation de la Terre, ce qui facilite la découverte, l’accès et le traitement des données», déclare le coordinateur du NextGEOSS Nuno Catarino, de l’entreprise Deimos. «Ce faisant, nous accélérons le développement de la prochaine génération de services d’observation de la Terre pour la surveillance de l’environnement, par exemple en contribuant à assurer la sécurité alimentaire, en surveillant la qualité de l’air et en œuvrant à un développement urbain durable.» NextGEOSS fournit un catalogue européen de données d’observation de la Terre sous la forme d’un concentrateur de données pour la découverte et le catalogage de données et services. En outre, une plateforme à guichet unique offre aux développeurs une gamme de services individuels mais interopérables, notamment l’intégration dans le cloud, la gestion des utilisateurs, l’analyse et le «cloud bursting».

Un rôle important d’observation de la Terre pour la biodiversité

Le consortium NextGEOSS a rassemblé des représentants de 10 communautés d’observation de la Terre, chacune s’occupant de défis sociétaux tels que la biodiversité. Ces chercheurs et développeurs d’applications ont conçu des services pour leur communauté en utilisant le concentrateur de données et la plateforme NextGEOSS et ont donné un feedback itératif au projet. De la sorte, ils ont collaboré à la conception du système NextGEOSS et ont veillé à ce qu’il réponde enfin aux besoins des différentes communautés. «Les chercheurs veulent trouver des méthodes pour évaluer l’impact de l’homme sur la biodiversité à différentes échelles: locale et mondiale», ajoute Elnaz Neinavaz, chercheuse à l’Université de Twente, aux Pays-Bas. Les variables essentielles de la biodiversité (VEB) sont des variables clés à surveiller afin d’étudier, de signaler et de gérer les changements de la biodiversité, une préoccupation essentielle du réseau Group on Earth Observations – Biodiversity Observation Networks (GEO BON). «La majorité des produits VEB ont été générés à partir de données d’observation de la Terre à résolution grossière. Dans le cadre du projet pilote NextGEOSS sur la biodiversité, nous avons généré des produits de télédétection en utilisant des données satellitaires à haute résolution», explique Mme Neinavaz. Elle et ses collègues ont également mis au point un indice de surface foliaire à haute résolution, l’une des plus importantes VEB obtenues par télédétection, en utilisant les services de la plateforme et du concentrateur de données NextGEOSS. «Notre travail avec NextGEOSS a approfondi notre compréhension de la façon dont nous pouvons utiliser le cloud computing pour mieux exploiter les données d’observation de la Terre», explique Mme Neinavaz. Un autre partenaire du projet pilote sur la biodiversité est Wageningen Environmental Research (WENR), qui coordonne également le groupe de travail European Vegetation Archive (EVA). Sander Mucher (coordinateur du projet pilote) ajoute: «EVA joue un rôle très important en tant que source de données in situ pour modéliser la distribution des habitats européens en combinaison avec des ensembles de données environnementales et des VEB obtenues par télédétection qui sont accessibles via le concentrateur de données NextGEOSS.» Le projet pilote sur la biodiversité démontre l’utilité du concentrateur de données NextGEOSS dans le sens où il permet de donner accès à différents types de données et de les transformer sur la plateforme en produits utiles pour la communauté. Les résultats du projet pilote sur la biodiversité permettent aux utilisateurs de trouver et de collecter des produits VEB continus et auxiliaires fournis par diverses agences spatiales et organisations nationales et internationales.

Mots‑clés

NextGEOSS, observation de la Terre, Copernicus, biodiversité, télédétection, variables essentielles de la biodiversité

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application