Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

La biométrie à l’honneur dans la présentation d’une nouvelle boîte à outils de cybersécurité pour les soins de santé

Une équipe de projet soutenue par l’UE a présenté son approche globale de la cybersécurité destinée aux organisations de soins de santé lors de la conférence pour les projets de recherche 2020 de l’Association européenne pour la biométrie.

Économie numérique

Du dossier médical électronique à la téléconsultation, le secteur de la santé est de plus en plus numérisé. Outre les nombreux avantages qu’elle apporte, la numérisation expose également les établissements de santé et leurs précieuses données à la cybercriminalité. Ce n’est toutefois pas l’unique point faible de ces organisations. Les multiples points de connexion finale qui changent continuellement, les différents obstacles à l’adoption de solutions de sécurité et les erreurs humaines résultant de la lourde charge de travail du personnel de santé constituent d’autres sources de vulnérabilité. Pour résoudre ces problèmes, le projet PANACEA, financé par l’UE, développe une boîte à outils innovante qui offre aux établissements de santé une approche globale de la cybersécurité. Cette boîte à outils a été présentée lors de la conférence virtuelle pour les projets de recherche de l’Association européenne pour la biométrie en septembre 2020. Un aperçu des différents composants de la boîte à outils et de sa contribution aux normes de biométrie de la santé a été présenté par les membres de l’équipe des partenaires du projet IDEMIA et la Fondation pour la recherche et la technologie – Hellas.

Composants de la boîte à outils

Selon un article publié sur le site web «BiometricUpdate.com», «la boîte à outils, pour les interfaces homme-machine et machine-machine, comprend des logiciels pour le partage sécurisé des informations, l’évaluation dynamique des risques, la sécurité dès la conception et la conformité». Parmi les autres fonctionnalités, on trouve un modèle de gouvernance des risques, un ensemble de formation et d’éducation en ligne et un outil de stimulation du comportement sécurisé. Durant l’élaboration de la boîte à outils, l’équipe du projet a gardé à l’esprit que leur solution devait être facile à utiliser pour être acceptée par le personnel de santé. Un fonctionnement basé sur un bouton à un clic garantit que le personnel sous pression n’aura pas à chercher de solution de contournement. Cette boîte à outils abordable, qui comprend la reconnaissance faciale biométrique, devrait également résoudre le problème du partage des informations d’identification au sein des hôpitaux. Deux facteurs d’authentification garantissent sa sécurité et sa facilité d’intégration dans l’infrastructure informatique existante. Grâce à l’utilisation de la biométrie et du Bluetooth Low Energy, la solution PANACEA permet une utilisation fluide et conviviale. Comme l’indique l’article, l’équipe du projet a déclaré au public de la conférence virtuelle «qu’elle permettra de gérer l’authentification avec des bases de données biométriques décentralisées, garantissant aux utilisateurs du système une biométrie conforme au RGPD». Les chercheurs ont également développé des systèmes pouvant reconnaître les visages des personnes portant des masques.

Contributions aux normes de biométrie des soins de santé

Le même article fait observer que les membres de l’équipe PANACEA auraient joué un rôle important «en “réanimant” les travaux de normalisation ISO SC 37 dans le rapport technique 21419, qui traite des “aspects transjuridictionnels des technologies biométriques”». L’équipe du projet a apporté des commentaires sur les domaines prioritaires dans lesquels la biométrie pourrait ajouter de la valeur et ayant été mis en avant dans la première ébauche du rapport technique. Il s’agit notamment de la gestion universelle de l’identité du personnel de santé et de l’accès sécurisé aux dossiers médicaux partagés et protégés. Parmi les autres priorités figurent la corrélation des dossiers médicaux à des fins de recherche, les télésoins sécurisés, les contrôles simples de l’identité des patients et la vérification de l’identité et des qualifications du personnel médical sur le lieu de soin. Le projet PANACEA (Protection and privAcy of hospital and health iNfrastructures with smArt Cyber sEcurity and cyber threat toolkit for dAta and people) vise à renforcer la position de l’Europe en tant que fournisseur majeur de cybersécurité dans le secteur de la santé. Il s’efforce également de promouvoir le développement continu de solutions de gestion des identités et de gestion des données sécurisées entièrement personnalisées pour les soins de santé. Le projet qui se déroule sur trois ans s’achève en décembre 2021. Pour plus d’informations, veuillez consulter: Site web du projet PANACEA

Mots‑clés

PANACEA, biométrie, cybersécurité, soins de santé, boîte à outils