Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des pales de rotor d’éolienne 3-en-1 moins chères, plus légères et plus faciles à transporter

L’énergie éolienne est la source d’énergie renouvelable qui connaît la plus forte croissance en Europe, mais il est nécessaire de réduire le coût global de l’énergie ainsi produite afin de stimuler sa compétitivité. Les pales de rotor des éoliennes exercent, plus que tout autre composant, une influence sur le coût.

Énergie

«Réduire le coût total de l’énergie représente une priorité absolue pour l’industrie éolienne», commente Rikard Berthilsson, coordinateur du projet TRIBLADE, financé par l’UE. La pale de rotor est une pièce de l’éolienne dont la construction requiert beaucoup de matériaux coûteux. Elle est principalement fabriquée à la main et en un seul tenant. Avec des pales qui s’allongent au fil des ans, la production et la livraison deviennent de plus en plus difficiles et chères. Et en grandissant ainsi, les pales des rotors en service voient leur coût et leur poids augmenter plus rapidement que la puissance de l’éolienne.

Des avantages en termes de coût, de poids et de longueur

TRIBLADE a introduit une technologie révolutionnaire pour les grandes pales de rotor d’éoliennes. Cette pale 3-en-1 réduit considérablement les frais, faisant des éoliennes une source d’énergie plus attrayante. Elle permet de diminuer fortement les coûts de livraison et rend possible une expédition standardisée dans des conteneurs ou sur des camions et des navires conventionnels. La livraison devient donc plus facile et plus efficace. Les pales étant plus légères, elles peuvent être fabriquées sous forme de modules. Grâce à ce concept modulaire, la pale est plus facile à transporter. Le processus de production peut être automatisé à un niveau impossible à atteindre avec des pales classiques. L’assemblage se fait sur le site d’installation ou à proximité de ce dernier. Par ailleurs, cette nouvelle technologie permet de produire des pales plus longues. Les éoliennes sont de plus en plus grandes et TRIBLADE jouera un rôle important dans le maintien de cette tendance.

Repousser les limites de la technologie des pales

Les trois pales effilées qui entraînent le rotor sont reliées entre elles par une structure de renfort qui forme un treillis servant d’ossature. Cela rend la pale très rigide et légère. Le renfort, aussi appelé entretoise, s’étend en diagonale entre les pales, perpendiculairement à celles-ci. Les pales et les entretoises forment des triangles qui, ensemble, constituent une structure en treillis. Le treillis est une technique de construction très courante que l’on retrouve dans de nombreuses applications, comme les ponts, les grues et les poutres de toit. Même si l’entretoise introduit une traînée supplémentaire, la proximité réduite des pales améliore considérablement les performances aérodynamiques. Cela leur confère une efficacité de conversion énergétique exceptionnelle. Pour tester cette innovation, les partenaires du projet ont installé un prototype de rotor d’un diamètre de 22 m sur une éolienne. Son installation a démontré la validité de la technologie dans des conditions réelles. Cette démonstration de la technologie a préparé le terrain pour passer à une plus grande échelle et parachever son développement. L’équipe de TRIBLADE est en pourparlers avec les principaux fabricants d’éoliennes. Ces clients potentiels évaluent actuellement la technologie en vue de l’utiliser pour leurs produits. «Cette technologie révolutionnaire représente un changement de paradigme dans l’industrie des pales de rotor, réduisant le coût de l’énergie éolienne et accélérant la transition vers une adoption plus généralisée de cette énergie dans le monde entier», conclut Rikard Berthilsson. «En ce qui concerne l’avenir, TRIBLADE pourrait également prendre la tête du développement de la prochaine génération d’éoliennes, plus grandes et plus puissantes, en permettant l’utilisation de pales plus longues que celles qui existent actuellement sur le marché.»

Mots‑clés

TRIBLADE, pale, éolienne, pale de rotor, énergie éolienne, coût de l’énergie

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application