Skip to main content

REfurbishment decision making platform through advanced technologies for near Zero energy BUILDing renovation

Article Category

Article available in the folowing languages:

Cadre de collaboration pour la rénovation d’immeubles en bâtiments à consommation énergétique quasi nulle

Le pouvoir de la société de résoudre les problèmes environnementaux liés aux bâtiments énergivores repose sur la collaboration entre les différentes parties prenantes de la chaîne de valeur de la rénovation des bâtiments. Une plateforme interconnectant en temps réel les étapes clés d’un plan de rénovation sur mesure est désormais disponible.

Technologies industrielles
Énergie

Les bâtiments sont les plus grands consommateurs d’énergie en Europe, représentant 40 % de la consommation d’énergie et 36 % des émissions de gaz à effet de serre. Environ 35 % des bâtiments de l’UE ont plus de 50 ans et représentent le plus grand défi lié à la durabilité auquel les villes sont confrontées dans leur transition vers un avenir énergétique propre. Un taux de rénovation plus élevé des bâtiments anciens peut permettre de réaliser d’importantes économies d’énergie. «Les approches innovantes de la rénovation d’immeubles en bâtiments à consommation énergétique quasi nulle sont des catalyseurs essentiels pour promouvoir la recherche et l’innovation des entreprises. Ce défi a été relevé par le projet REZBUILD, financé par l’UE», souligne Giampaolo Stasi, coordinateur du projet. Cette initiative a entrepris d’ouvrir le secteur de la construction avec l’intégration de technologies d’innovation pour atteindre un taux de rénovation annuel de 2,5 % au lieu des taux actuels inférieurs à 1 %. «Notre principal objectif a été de développer une plateforme qui intègre des technologies avancées de rénovation rentables, des modèles commerciaux et une interaction du cycle de vie à diverses typologies de rénovation résidentielle et à l’interconnexion des étapes de rénovation des bâtiments et des parties prenantes», ajoute Giampaolo Stasi. Les processus participatifs menés dans le cadre du projet ont été exécutés à l’aide d’une méthodologie de prise de décision. Cette plateforme décisionnelle tout-en-un permettra de faire communiquer toutes les parties prenantes impliquées dans le processus de rénovation de logements, des concepteurs aux consommateurs privés et aux propriétaires publics et privés.

Technologies avancées de rénovation

Le consortium REZBUILD a rassemblé 15 partenaires de cinq pays différents avec la mission d’entraîner des changements en Europe. Chaque partenaire a développé un ensemble de technologies avancées de rénovation. Ces technologies ont été testées et optimisées sur trois sites de démonstration situés sous les principaux climats européens. Un atelier a également été organisé à Oslo, pour informer les propriétaires de maisons des avantages du cadre. Les technologies de fabrication additive peuvent diminuer les coûts de main-d’œuvre, réduire les déchets de matériaux et créer des formes personnalisées et complexes difficiles à réaliser avec les techniques de construction conventionnelles. «Les systèmes d’impression 3D pour les composants préfabriqués font progressivement leur entrée sur le marché. Nous avons cependant été les premiers à produire un système capable d’imprimer des éléments préfabriqués sur des surfaces verticales», fait remarquer Giampaolo Stasi. Les partenaires du projet ont également répondu à la nécessité de développer des modules solaires composites pour les systèmes photovoltaïques intégrés qui soient plus légers que leurs contreparties en verre. «Nos modules photovoltaïques intégrés au bâti de nouvelle génération, légers et flexibles, fabriqués à partir de matériaux composites, améliorent l’esthétique et permettent aux ingénieurs de monter sans difficulté des matériaux passifs et actifs qui contribuent à générer une électricité propre et gratuite», ajoute Giampaolo Stasi. En outre, ces prototypes photovoltaïques légers intégrés au bâti sont compatibles avec les systèmes de montage prêts à l’emploi. Cela signifie qu’il suffit de les fixer aux modules préfabriqués et de les brancher. «L’isolation et l’étanchéité à l’air de l’enveloppe sont deux mesures passives qui ont probablement le plus grand impact sur la rénovation d’immeubles en bâtiments à consommation énergétique quasi nulle», souligne Giampaolo Stasi. Pour améliorer l’étanchéité à l’air, les partenaires du projet ont développé un plâtre à base de gypse qui, bien qu’il soit plus fin que les plâtres traditionnels de 2 cm d’épaisseur, ne se fissure pas et offre de meilleures performances. Par ailleurs, pour améliorer l’isolation, ils ont utilisé du gypse additionné d’agrégats isolants légers pour créer un plâtre dont la conductivité thermique est beaucoup plus faible. La liste des technologies avancées de rénovation développées est longue, incluant notamment des pompes à chaleur à assistance solaire et des systèmes de gestion énergétique des bâtiments.

Une rénovation plus rapide et plus durable des bâtiments

«REZBUILD pourrait contribuer à augmenter le rythme, la qualité et l’efficacité de la rénovation des bâtiments et à réduire leur consommation d’énergie. Il pourrait également renforcer la sensibilisation des parties prenantes et encourager une attitude positive à l’égard de la rénovation efficace sur le plan énergétique», fait remarquer Giampaolo Stasi. «Le cadre de collaboration innovant et les technologies avancées de rénovation peuvent contribuer à augmenter le taux de rénovation des bâtiments anciens et à réduire les temps d’installation de 30 %. La période d’amortissement de nos technologies avancées sera de 12 ans maximum», conclut Giampaolo Stasi.

Mots‑clés

REZBUILD, rénovation, bâtiment à consommation énergétique quasi nulle, cadre de collaboration, bâtiments anciens, photovoltaïque intégré au bâti, isolation, étanchéité à l’air, fabrication additive

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application