Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des déchets textiles à la haute couture: le parcours d’une fibre

Une nouvelle technologie promet de rendre nos vêtements plus durables.

Changement climatique et Environnement

Moteurs d’un pan important de l’économie mondiale, les industries du textile et de l’habillement font partie de celles qui connaissent la croissance la plus rapide au monde. En 2021, selon Statista, l’UE comptait à elle seule 143 000 entreprises de fabrication de textiles et de vêtements, abritant certains des principaux détaillants et des marques les plus lucratives au monde. Toute cette activité s’accompagne toutefois d’impacts environnementaux majeurs. L’Agence européenne pour l’environnement rapporte que la fabrication de textiles entraîne la production de 15 à 35 tonnes d’équivalent CO2 par tonne produite. En outre, l’augmentation de la consommation de vêtements (de 40 % depuis 1996) a réduit leur durée de vie, ce qui fait qu’environ 11 kg de vêtements sont jetés par personne dans l’UE chaque année. Le projet New Cotton, financé par l’UE, a proposé une solution innovante, basée sur une technologie exclusive, pour inverser ces statistiques. Cette innovation promet d’introduire la circularité dans l’industrie textile, en transformant les déchets textiles en fibres de haute qualité semblables au coton.

Préparez-vous à porter vos nouveaux vêtements recyclés

À partir de 2025, le recyclage des déchets textiles sera obligatoire dans l’UE. La société finlandaise Infinited Fiber Company, coordinatrice du projet, a présenté sa technologie brevetée qui convertit les textiles prêts à l’emploi en fibres de qualité supérieure pouvant être utilisées pour produire des vêtements pour l’ensemble de l’industrie de la mode: du milieu de gamme au haut de gamme. La société a créé la fibre textile Infinna™, scientifiquement connue sous le nom de fibre de carbamate de cellulose, dont l’aspect et le toucher ressemblent beaucoup à ceux du coton. Cette nouvelle fibre ne contient pas de disulfure de carbone et peut être mélangée à d’autres types de matériaux tels que l’élasthanne et le polyester pour produire différents types de tissus. La technologie peut traiter les déchets textiles de diverses fibres et d’autres matières premières à base de cellulose, créant ainsi de nouvelles fibres et de nouveaux textiles. Ce modèle circulaire constitue une solution globale, évolutive et respectueuse de l’environnement.

L’écosystème circulaire du vêtement sous les projecteurs

Le 7 octobre 2022, New Cotton a marqué les esprits en lançant une installation au musée Fashion for Good d’Amsterdam. L’installation présentait les premiers vêtements produits à l’aide de la nouvelle technologie de fibre Infinna par les célèbres entreprises de mode adidas et H&M Group. On peut lire dans un communiqué de presse du projet: «Le survêtement de sport adidas by Stella McCartney Sportswear Viscose (Gender Neutral) nouvellement révélé, ainsi que la veste et le pantalon utilitaires du groupe H&M, ne sont donc pas seulement de belles pièces de vêtement fabriquées à l’aide de la nouvelle fibre Infinna™ de haute qualité créée à partir de textiles résiduels de la consommation en fin de vie: ils sont une démonstration du potentiel d’un écosystème de vêtements circulaires, et mettent en évidence la capacité de l’industrie à passer d’un modèle de production linéaire à un modèle circulaire.» À l’avenir, New Cotton (Demonstration and launch of high performance, biodegradable, regenerated New Cotton textiles to consumer markets through an innovative, circular supply chain using Infinited Fiber technology) s’efforcera de collecter et de partager des données avec l’ensemble de l’industrie, dans le but d’inspirer et d’encourager les solutions écologiques et circulaires. Infinited Fiber Company a déjà testé et validé sa technologie, qui est désormais prête à être commercialisée sous licence. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet New Cotton

Mots‑clés

New Cotton, textile, industrie textile, circularité, déchets textiles, technologie des fibres

Articles connexes