Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Audition du Parlement sur les sources d'énergie renouvelables

La Commission de la recherche, du développement technologique et de l'énergie du Parlement européen a tenu une audition publique sur les sources d'énergie renouvelables à Bruxelles le 7 mai 1996. Cette audition avait pour objet de sensibiliser les membres du PE aux perspective...

La Commission de la recherche, du développement technologique et de l'énergie du Parlement européen a tenu une audition publique sur les sources d'énergie renouvelables à Bruxelles le 7 mai 1996. Cette audition avait pour objet de sensibiliser les membres du PE aux perspectives, obstacles et possibilités des sources d'énergie renouvelables. Le Parlement devrait adopter une résolution demandant à la Commission européenne d'établir un plan d'action européen sur les sources d'énergie renouvelables durant l'été 1996. La Commission de la recherche, du développement technologique et de l'énergie a appris que l'énergie hydraulique est la plus importante des sources d'énergie renouvelables, bien qu'elle ne puisse pas concurrencer sur le plan financier les combustibles fossiles. D'autres énergies renouvelables telles que l'énergie éolienne, l'énergie solaire et l'énergie photovoltaïque ont des usages limités et les technologies disponibles ne sont pas adaptées à une utilisation à l'échelle industrielle. En ce qui concerne les pays en développement, l'utilisation des énergies renouvelables pour faire face à l'accroissement de la demande prévu dans ces pays est plus prometteuse. Cependant, les moyens financiers nécessaires à ces projets, bien qu'ils soient disponibles, dépendent de l'élaboration de plans bien préparés et novateurs. Les membres de la Commission ont estimé que les contraintes financières défavorisaient les projets de petite envergure, en particulier dans le domaine de l'hydro-électricité. Ces projets n'étaient pas toujours concurrentiels, ont-ils appris, et les considérations réglementaires variaient d'un Etat membre à l'autre. S'agissant des petites centrales hydro-électriques, un grand nombre des meilleurs sites étaient d'ores et déjà pris. La conclusion tirée de l'audition a été que si les sources d'énergie renouvelables sont défavorisées par leur manque de rentabilité, une utilisation plus efficace de combinaisons de ces énergies renouvelables et de combustibles fossiles ainsi qu'un plus grand accent sur les économies d'énergie devraient se voir accorder un rang de priorité élevé dans le secteur énergétique.