Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Evaluation et continuation du programme TEMPUS

A la suite de l'évaluation intérimaire du programme de coopération transeuropéenne TEMPUS concernant l'enseignement supérieur, la Commission européenne a publié une proposition visant à prolonger la phase actuelle du programme jusqu'au 30 juin 2000. Celle-ci a débuté le 1er ju...

A la suite de l'évaluation intérimaire du programme de coopération transeuropéenne TEMPUS concernant l'enseignement supérieur, la Commission européenne a publié une proposition visant à prolonger la phase actuelle du programme jusqu'au 30 juin 2000. Celle-ci a débuté le 1er juillet 1994 et devait se terminer le 30 juin 1998. L'évaluation a permis de constater que le programme TEMPUS a eu, et continue d'avoir, un effet important sur la réforme et l'amélioration de l'enseignement supérieur. Trois groupes différents de pays participants ont pu être identifiés. Les plus avancés sont les pays PHARE qui ont signés les accord Europe avec l'UE et participent à TEMPUS depuis 1990. Les deux groupes dont la participation est moins avancée sont les pays PHARE qui n'ont pas d'accord Europe et les Etats nouvellement indépendants de l'ex-Union soviétique (Etats TACIS) qui participent depuis seulement 1993. Comme chaque pays est à un stade différent du développement de ses politiques de l'enseignement supérieur, TEMPUS doit s'adapter à chacun des pays partenaires. La distinction entre les pays candidats à l'adhésion et les autres, notamment, est importante. L'évaluation souligne la nécessité pour TEMPUS d'apporter une aide dans la transition à l'adhésion de l'UE et de compléter d'autres actions et programmes communautaires comme SOCRATES et PHARE. Outre le prolongement du programme TEMPUS jusqu'en l'an 2000, la décision proposée prévoirait des projets apportant une aide au développement de la planification stratégique et de la restructuration au niveau de la gestion des universités. Le prolongement du programme est proposé pour seulement deux ans, car les programmes de financement de PHARE et TACIS se termineront en 1999 et les pays qui ont des accords Europe devraient à ce stade être près de participer pleinement aux autres programmes.

Pays

Albanie, Arménie, Azerbaïdjan, Bulgarie, Biélorussie, Tchéquie, Estonie, Géorgie, Hongrie, Kirghizstan, Kazakhstan, Lituanie, Lettonie, Moldavie, Mongolie, Pologne, Roumanie, Russie, Slovénie, Slovaquie, Tadjikistan, Turkménistan, Ukraine, Ouzbékistan

Articles connexes

Politiques et directives

3 Decembre 1996