Skip to main content

Effect of diet and lifestyle on risk of gastrointestinal infection and allergy in early lfe; consumer knowledge, attitudes and needs

Article Category

Article available in the folowing languages:

Maniement intestinal pour variations bactériennes chez les bébés européens

La composition des bactéries intestinales est de plus en plus considérée comme jouant un rôle important dans de nombreux aspects liés à la santé. Des chercheurs ont observé les nouveau-nés au plan européen afin de déterminer les facteurs responsables des variations de populations au sein des bactéries intestinales.

Santé

La flore microbienne intestinale peut jouer un rôle essentiel dans la santé d'un individu. Elle fabrique les vitamines, joue un rôle dans les phénomènes d'immunité et d'allergie, empêche la croissance de microbes dangereux, favorise la fermentation des fibres et, en termes négatifs, peut contribuer au développement de certains cancers. Dès la naissance, la flore intestinale constitue une population éminemment variable et dynamique. Des scientifiques du projet à financement européen INFABIO ont cherché à déterminer la mesure exacte dans laquelle les bactéries fécales humaines exercent leur influence, notamment en termes de mécanismes et de risques associés. Parmi les pays étudiés figuraient au Nord la Suède, l'Écosse et l'Allemagne, et plus au Sud l'Italie et l'Espagne. Des membres du consortium à l'INRA en France ont prélevé des échantillons de bactéries fécales sur des bébés âgés de 0 à 6 semaines. L'objectif de l'équipe était de déterminer l'influence de la méthode de mise au monde, du type d'alimentation (au sein ou non), d'un éventuel traitement aux antibiotiques de la mère lors de la période de grossesse et du sevrage sur la constitution de la flore intestinale de l'enfant. L'influence géographique a aussi été calculée. Des échantillons de selles de plus de 600 nouveau-nés ont été analysés par hybridation in situ fluorescente et cytométrie de flux (FISH-FC). Dix groupes d'oligo-nucléotides d'ARN ribosomal et échantillons par espèces ont été utilisés pour identifier les microbes. Dans l'ensemble, on a observé de grandes différences dans la flore microbienne entre le Nord et le Sud, différences qui ont persisté après le sevrage. Les pays du Nord se caractérisent par un taux élevé de bifidobactéries, alors que les régions du Sud affichent une diversité plus grande et une proportion plus importante de bactéroïdes. L'alimentation au sein ou au biberon joue un rôle important qui persiste après le sevrage. Chose curieuse, le mode de mise au monde semble aussi jouer un rôle important. L'accouchement vaginal joue en faveur des bactéroïdes, tout comme l'allaitement. Comme on pouvait s'y attendre, l'utilisation d'antibiotiques a un effet tant chez le nouveau-né que chez la mère. Cependant, on n'a pas constaté un impact permanent de l'utilisation d'antibiotiques après le sevrage. Les données de cette étude montrent que dès la conception, le mode de vie et d'alimentation peuvent jouer un rôle important sur la santé globale d'une nation. Compte tenu de cette étude, des recommandations en matière de politique alimentaire et d'allaitement peuvent être faites aux médecins, à l'industrie alimentaire et au public en général.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application