Skip to main content

Telomeres and radiosensitivity of individuals

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'importance des télomères longs

Le projet européen TELOSENS s'est attaché à définir davantage le rôle des télomères dans la prédisposition et la sensibilité aux rayonnements et aux agents génotoxiques.

Santé

Le télomère est une région hautement répétitive d'ADN, à l'extrémité d'un chromosome. À chaque division cellulaire, une partie du télomère est perdue lors de la recopie des chromosomes, mais elle peut être maintenue par l'action de la transcriptase inverse de la télomérase. Le raccourcissement des télomères est associé à des problèmes de réplication et plus probablement de vieillissement. On ne peut donc pas sous-estimer l'importance de la longueur des télomères et de la production continue de télomérase. Les partenaires du projet, au Centro Nacional de Investigaciones Oncológicas (CNIO) en Espagne, ont mené de nombreuses recherches sur ces structures. Dans le cadre de TELOSENS, ils ont approfondi leur étude du rôle du télomère, du développement cellulaire et de la sensibilité aux rayonnements. L'équipe en Espagne a montré que des télomères plus courts pouvaient se joindre à l'extrémité d'une rupture d'ADN sur deux brins (DSB). Ceci contrarie la réparation des ruptures causées par les rayonnements. En outre, le raccourcissement des télomères augmente la sensibilité aux agents génotoxiques comme la méthylnitrosourée (MNU) et le stress oxydatif. L'impact de la longueur du télomère sur l'intégrité des cellules souches est d'une importance toute particulière dans la recherche aujourd'hui. Les scientifiques espagnols ont découvert que la prolifération de cellules souches adultes in vitro est profondément affectée par le raccourcissement des télomères, ce qui n'est pas le cas pour les cellules souches embryonnaires. Dans le cas des cellules souches de l'épiderme et du développement des tumeurs, le raccourcissement des télomères affecte la mobilisation. Des souris présentant des télomères courts et défectueux montrent un vieillissement prématuré de la peau, mais une tendance décroissante à la carcinogenèse. Cependant, si la télomérase est surexprimée, les cellules souches sont mobilisées, et les souris sont plus susceptibles de développer des tumeurs. L'étude de l'anémie de Fanconi peut aussi nous renseigner sur l'importance des télomères. Les patients atteints de cette maladie montrent un raccourcissement accéléré des télomères et une sensibilité inhabituelle aux rayonnements ionisants. L'équipe du CNIO a découvert que l'attrition du télomère était une conséquence de la maladie, pas du rôle du gène FANCG sur les télomères. Les recherches sur les extrémités des chromosomes pourraient conduire à des thérapies prometteuses contre le cancer. Les résultats ont déjà orienté les chercheurs vers l'usage d'inhibiteurs de la télomérase, à partir de porphyrine ou de radiothérapie, afin de favoriser la mort cellulaire. Les thérapies à base de télomérase pourraient servir dans le cas de l'anémie de Fanconi, pour protéger le télomère contre la réduction de longueur entraînée par la maladie.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application