Skip to main content

Integrated Carbon Observation System

Article Category

Article available in the folowing languages:

Surveillance à long terme des gaz à effet de serre

Une initiative financée par l'UE a permis aux scientifiques de mieux comprendre les sources de gaz à effet de serre (GES) et leur incidence sur le changement climatique.

Économie numérique

L'engagement de l'UE de réduire les émissions de GES montre sa détermination à lutter contre le changement climatique. Ceci se reflète dans le projet ICOS («Integrated carbon observation system»), financé par l'UE, qui vise à créer une infrastructure de coordination des données GES pour l'Afrique, l'Europe et la Sibérie. Une installation centrale, appelée ICOS-centre, a été créée et elle est responsable de la coordination, du calibrage et du traitement des données. Par ailleurs, des réseaux ont été mis en place pour mener des observations atmosphériques et sur l'écosystème. Le consortium a également créé un laboratoire analytique central qui fournit des services d'étalonnage, de contrôle de qualité et d'analyse atmosphérique pour l'ensemble du réseau. En outre, un centre thématique sur la pollution atmosphérique sera créé pour l'échantillonnage de l'air, le traitement des données, le développement d'instruments et l'entretien. Des observations de longue durée ont été menées afin d'avoir une vision claire du cycle de carbone mondial ainsi que des émissions GES et des facteurs qui influencent leur composition dans l'atmosphère. Les partenaires du projet ont surveillé le dioxyde de carbone, le méthane, le monoxyde de carbone et le carbone 14 en vue de déterminer les composants du combustible fossile. Les chercheurs ont déterminé l'efficacité de la séquestration du carbone et de la réduction des GES sur la composition de l'atmosphère terrestre. Cela incluait d'attribuer des sources et des chutes selon la région, le secteur industriel et le type d'écosystème. En créant un centre thématique sur l'écosystème, l'équipe du projet a évalué les quantités évoluant lentement comme la biomasse et la teneur en carbone des sols. Un centre de données commun, le Carbon Portal, fournira un accès libre aux mesures du réseau ICOS et autres données du cycle de carbone pertinentes, notamment les émissions des combustibles fossiles. Le réseau ICOS améliorera les informations sur les flux de carbone par région, mises à disposition du grand public et des décideurs, entraînera un investissement plus efficace dans les projets d'infrastructure et aidera à perfectionner les modèles climatiques. Le projet contribuera ainsi à limiter les effets du changement climatique et à améliorer la vie des citoyens de l'UE.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application