Skip to main content

European Platform of Women Scientists

Article Category

Article available in the folowing languages:

La science au féminin

Une plateforme réunissant des organisations de femmes scientifiques européennes et d'ailleurs, a été créée pour combattre la sous-représentativité féminine actuelle dans le monde scientifique et faire entendre une autre voix que celle des hommes.

Santé

On sait depuis longtemps que la position des femmes dans le monde scientifique n'a pas seulement un intérêt pour les femmes mais également pour les centres et structures de recherche qui bénéficient alors d'une utilisation efficace de tous les talents. Il existait cependant peu de réseaux de femmes scientifiques en Europe ayant une capacité ou une expertise suffisantes pour entrer dans le débat de la politique de recherche européenne. La «plateforme européenne des femmes scientifiques» (EPWS - European Platform of Women Scientists) a été officiellement lancée en mars 2006 pour combler le fossé existant entre les femmes scientifiques et les décideurs politiques. Une attention spéciale est portée au soutien des réseaux existants de femmes scientifiques, qu'ils soient régionaux, nationaux ou internationaux. Sur la base d'une série d'enquêtes et de questionnaires, la plateforme a commencé par prendre contact avec les différents réseaux européens. Outre la collecte d'informations concernant leurs principaux centres d'intérêts et leurs activités, l'objectif de ces efforts était également de leur parler de l'EPWS et de les encourager à rejoindre la plateforme. En moins de trois ans, l'EPWS s'est transformé en un réseau de 104 organisations, œuvrant dans 39 pays pour la promotion de l'égalité des chances en matière de recherche et touchant plus de 12 000 femmes chercheurs en Europe et dans le monde. Et elle continue encore aujourd'hui de fédérer de nouveaux membres. Le réseau s'est réuni pour la première fois à l'automne 2006, a tenu sa première assemblée générale en 2007, et a connu un franc succès lors de sa première conférence annuelle en 2008 et lors de sa dernière édition de 2010. Les conclusions de ces différentes conférences qui soulignaient toute la nécessité d'inclure la dimension hommes/femmes dans les programmes de recherche, ont été rendues publiques dans le cadre du Centre européen de la recherche (CER) et de l'Espace européen de recherche (EER), afin de nourrir la réflexion publique. Dans le domaine des sciences, les femmes sont encore dépassées par les hommes à tous les niveaux, l'EPWS a donc proposé la mise en place de changements profonds permettant d'accroître la participation et la promotion des femmes scientifiques et des ingénieures. De plus, en mettant en place des réseaux transnationaux dans de nombreux instituts de recherches, les femmes scientifiques essaient de pénétrer les réseaux des «anciens élèves». Pourtant, en dépit de son impact grandissant, de sa visibilité importante au niveau européen et la reconnaissance de son travail, l'EPWS fait toujours face à de grandes difficultés financières. Initialement financée par la Commission européenne, grâce au sixième puis plus tard, au septième programme-cadre (6e et 7e PC), la plateforme n'est plus financée depuis 2009 que par la contribution volontaire de ses membres.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application