Skip to main content

Unveiling the history of the Galaxy with its fossil stars

Article Category

Article available in the folowing languages:

Détecter des étoiles primitives

Des scientifiques ont détecté et caractérisé des naines blanches, les objets célestes les plus vieux de l'univers connu, pour mettre en lumière l'origine et l'évolution de notre galaxie.

Énergie

On trouve les étoiles dans des ensembles, appelées galaxies, parmi lesquelles se trouve notre Voie lactée. Elles ont leur propres cycles de vie: elles naissent, évoluent et s'éteignent. L'état de naine blanche est le point culminant de l'évolution des petites étoiles, bien que celles-ci puissent atteindre jusqu'à huit fois la taille de notre Soleil. Il s'agit des objets célestes les plus vieux de l'univers connu. L'étude de ces étoiles «fossiles» apporterait des informations vitales sur la formation et l'évolution de notre galaxie. Pourtant, les naines blanches sont caractérisées par leur faible luminosité. Elles sont si faibles que très peu de naines blanches ont pu être identifiées. Des chercheurs européens ont tenté d'exploiter les progrès technologiques réalisés en observation stellaire ainsi qu'au cours des expériences pour détecter et classifier les naines blanches, et ce grâce au projet Galfos («Unveiling the history of the Galaxy with its fossil stars») financé par l'UE. Observée depuis son extrémité, une galaxie en spirale ressemble à une soucoupe volante. Les étoiles dans les galaxies spirales comme la Voie lactée se trouvent dans trois régions différentes, à savoir le bulbe galactique, le disque et le halo galactique. Le bulbe est la concentration centrale d'étoiles. Autour de celui-ci, le cercle en rotation contient des étoiles et de la matière interstellaire. Au-delà se trouve le halo galactique d'étoiles. L'emplacement d'une étoile dans la galaxie est associé à l'âge de l'étoile. Le disque consiste en deux différentes populations: les étoiles plus jeunes et à rotation plus rapide se trouvent dans le disque le plus fin, et les étoiles plus âgées et ayant une rotation plus lente se trouvent dans la partie plus épaisse du disque. D'après des images superposées acquises mensuellement, les scientifiques ont mesuré les mouvements relatifs (ou mouvements propres) de toutes les étoiles identifiées avec une extrême précision. Le critère du mouvement propre permet une définition claire entre les naines blanches du disque fin d'une part et les naines blanches du disque épais et de l'halo, d'autre part. Les chercheurs ont donc développé une liste de candidats de naines blanches à mouvement propre élevé et les ont caractérisées. Le projet Galfos a identifié de nombreuses naines blanches et les a analysées, obtenant des informations essentielles sur l'histoire de notre galaxie.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application