Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un système de surveillance pour l'infrastructure maritime de l'UE

Des scientifiques financés par l'UE mettent au point un nouveau système de sécurité intelligent pouvant être installé sur le pont d'un navire ou dans des salles de contrôle au port. La détection rapide des menaces est essentielle pour assurer la sécurité des ports européens.

Technologies industrielles

Les actes de piraterie se multiplient de manière alarmante dans le monde entier. Les technologies de pointe à bord, chargées de l'observation, sont incapable d'évaluer les menaces avec exactitude. Par exemple, un objet en approche ne peut être automatiquement détecté, caractérisé et suivi pour déterminer s'il s'agit d'un intrus potentiel ou d'une petite embarcation inoffensive. Le projet SECTRONIC («Security system for maritime infrastructures, ports and coastal zones»), financé par l'UE, vise un système d'avertissement précoce destiné à réduire les risques associés aux actes de piraterie et de terrorisme. Il aidera à protéger plus efficacement les infrastructures maritimes telles que les ports, ainsi que les transports de passagers et le fret pétrolier. Le système associera diverses techniques d'observation pour améliorer la qualité de l'imagerie spatiale. Il utilisera notamment le radar, le sonar et des systèmes d'observation de la Terre par satellites. Ce système d'avertissement précoce permettra d'observer, de caractériser et de suivre de manière exacte et automatique les objets d'importance dans un rayon de 360 degrés autour de la structure maritime. Il fonctionnera au-dessus de la surface et en dessous, 24h/24 et quelles que soient les conditions météorologiques grâce à un équipement à courte portée (sonars, radars et caméras infrarouge) et longue portée (satellites d'observation de la Terre, stations côtières). Le but est de fournir un système qui se passe d'intervention humaine permanente et propose une interface conviviale. Il doit aussi être capable émettre des alarmes en cas de situation identifiée. Pour évaluer son efficacité, plusieurs cas pratiques ont été étudiés. Des systèmes SECTRONIC ont été installés dans des ports pour une période d'évaluation d'un an. Les partenaires du projet ont développé et optimisé des modèles et des algorithmes de météorologie marine. Pour valider les algorithmes recommandés, ils ont tenu compte de cinq paramètres pour le vent, les courants, la température, la concentration et le déplacement des icebergs. En outre, ils ont conçu un indicateur quantitatif de réduction de la vulnérabilité, pour évaluer l'avantage d'utiliser des systèmes de réponse non létaux. Cet indicateur a été appliqué à un seul dispositif ainsi qu'à une combinaison d'appareils, dans les scénarios étudiés par le projet SECTRONIC. Il est prévu que le système sera optimisé pour réduire le taux de fausses alertes et la vision de nuit. Pour faciliter la prise de décision des opérateurs, le système devrait être intégré à des systèmes de visualisation des cartes électroniques et d'informations, dimensionnés de manière adaptée.

Mots‑clés

Infrastructure maritime, système d'avertissement précoce, radar, sonar, observation terrestre, satellite, menace

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application