Skip to main content

Event Category

Évènement

Article available in the folowing languages:

L'UE et le Japon mettent en commun leurs compétences dans le domaine de la recherche sur le climat

Les experts japonais en modélisation climatique sont prêts à révolutionner la recherche sur le climat avec un "simulateur de la Terre" qualifié de "super superordinateur", qui devrait banaliser les performances des ordinateurs actuels.

Dans cette perspective, les experts en m...

2 Mars 1999 - 2 Mars 1999
Japon

Les experts japonais en modélisation climatique sont prêts à révolutionner la recherche sur le climat avec un "simulateur de la Terre" qualifié de "super superordinateur", qui devrait banaliser les performances des ordinateurs actuels.

Dans cette perspective, les experts en modélisation climatique de l'Union européenne ont rencontré leurs homologues japonais à Tokyo au début de mars 1999 dans le cadre du premier séminaire et symposium UE-Japon sur le changement climatique. Cette rencontre à aidé les experts à formuler des recommandations clés relatives aux priorités de recherche futures, qui comprennent la nécessité d'accroître la capacité de calcul des installations européennes de recherche sur le climat.

Les participants au séminaire ont identifié un écart croissant entre les ressources disponibles en matière de superordinateurs et celles qui sont nécessaires pour aborder les questions scientifiques et préoccupations actuelles dans le domaine de la recherche sur le climat. Il est tout particulièrement nécessaire d'améliorer la capacité de résolution des modèles, à la fois pour les calculs d'ensemble et pour permettre l'amélioration des modèles physiques et l'inclusion des processus biologiques et chimiques appropriés.

Les participants au séminaire se sont également accordés à reconnaître que les possibilités offertes par le simulateur de la Terre et les possibilités simultanées de financement au titre du programme communautaire "Energie, environnement et développement durable" sont des incitations prometteuses à la recherche individuelle et collaborative. Ils ont donc recommandé d'envisager la réalisation de projets conjoints spécifiques UE-Japon, y compris des simulations à haute résolution des changements climatiques régionaux afin d'éliminer les incertitudes et d'améliorer les études d'impact.

Les initiatives coopératives dans les domaines de l'analyse et de l'assimilation des données seraient également importantes, ont estimé les participants. Ils ont recommandé en particulier le développement des activités d'assimilation des données faisant appel à la fois aux techniques de télédétection et aux observations in situ, y compris l'utilisation des données relatives aux eaux superficielles et profondes des océans.

Une préoccupation commune UE-Japon qui a été mise en évidence pendant le séminaire est que l'océan Indien représente actuellement une lacune dans le système mondial d'observation du climat. Les participants ont donc recommandé la mise en oeuvre d'initiatives communes dans ce domaine.

Suite à ce séminaire, il est probable qu'un groupe de travail UE-Japon sera créé pour encourager la poursuite de la collaboration dans le domaine de la recherche sur le climat.

Pour tout renseignement complémentaire, s'adresser à:

Commission européenne
DG XII
Ib Troen
Scientific officer
Fax +32-2-2963024
E-mail: ib.troen@ec.europa.eu

ou

Commission européenne
DG XII
Piia Huusela
Press Officer
Fax +32-2-2958220
E-mail: piia.huusela@ec.europa.eu