Skip to main content

Synergic combination of high performance flame retardant based on nano-layered hybrid particles as real alternative to halogen based flame retardant additives

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des plastiques ignifuges abordables et respectueux de l'environnement

Une initiative de l'UE a permis de développer des additifs non halogénés ignifuges hautement efficaces (FR) pour polymères thermodurcissables et thermoplastiques. Ils présentent une excellente résistance au feu tout en maintenant les quantités d'additifs halogénés traditionnels dans les produits finaux à un faible niveau.

Économie numérique
Changement climatique et Environnement
Technologies industrielles
Recherche fondamentale

Malgré qu'ils soient utilisés dans un large éventail de produits commerciaux, les additifs halogénés ignifuges (IH) ont un impact négatif sur la santé et l'environnement. Ces additifs doivent être éliminer de la composition de ces produits, tant leur utilisation et leur caractère recyclable a été explicitement mis en question dans plusieurs directives européennes. Le projet PHOENIX, financé par l'UE, a découvert des solutions sans halogènes, générant peu de fumée et respectueuses de l'environnement pour remplacer les additifs IH utilisés dans la fabrication des matériaux thermoplastiques et thermodurcissables ignifuges. Plus précisément, l'équipe de PHOENIX a développé de nouveaux matériaux ignifuges nanostructurés sans halogènes pour remplacer les produits chimiques dangereux. Ils se composent de structures nanocouches produites à l'aide de méthodes chimiques vertes innovantes et de lignines modifiées pour les applications thermoplastiques et thermodurcissables. Les partenaires du projet ont fait appel à des moyens de traitement innovants pour optimiser les propriétés des nanocomposites. Il s'agit de techniques composées, comme le processus Nanodirekt, et de systèmes de mélange des ultrasons pour améliorer la dispersion des nanoparticules pendant l'extrusion et le moulage par injection. Les procédures développées fournissent des solutions aux exigences ignifuges de l'industrie européenne pour trouver une véritable alternative durable et économique aux additifs halogénés ignifuges actuels, nocifs pour l'environnement. Les scientifiques de PHOENIX ont également simulé et modélisé le processus de composition pour produire des nanocomposites optimaux. Cela leur a permis d'éviter des agrégats et d'obtenir la meilleure dispersion des nanoparticules dans la matrice polymère. Les matériaux et les composants durables du projet permettront d'améliorer les propriétés mécaniques et l'aptitude à la mise en œuvre. Concurrentiels en termes de coût par rapport aux alternatives traditionnelles, ils présentent la concentration la plus faible en ignifuges sans halogènes, 3,1% parmi les résines thermodurcissables. Le secteur électrique et électronique, le premier marché pour les produits ignifuges dans le monde, devrait être le principal bénéficiaire de ces avancées. Les entreprises sont mieux positionnées pour fabriquer des pièces pour les consommateurs requérant des matériaux ignifuges hautes performances et sans halogènes. Le transport, la construction et les secteurs du meuble et du textile profiteront également des composés chimiques développés.

Mots‑clés

Ignifuge, additifs halogénés, thermodurcissable, thermoplastique, PHOENIX, sans halogène

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application