Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Cette usine intelligente donne les moyens au personnel des ateliers de résoudre les problèmes de manière innovante

De nombreuses entreprises cherchent des réponses à la question suivante: comment améliorer les niveaux de productivité du personnel des ateliers? Toutefois, pour l’un des projets financés par l’UE, la réponse est très claire.

Économie numérique
Technologies industrielles

Présentant le projet FACTS4WORKERS, Martin Wifling, son coordinateur, explique: «Notre objectif consistait à soutenir le travail de l’atelier de l’usine en utilisant les dernières technologies de pointe, créant à terme un environnement intelligent.» Pour y parvenir, FACTS4WORKERS entendait mettre en place des usines intelligentes qui attireraient les travailleurs. La réponse «Il semble possible d’y parvenir en offrant des services personnalisés garantissant un transfert efficace de connaissances et d’informations pour donner les moyens aux travailleurs de gérer leurs tâches qui sont de plus en plus difficiles», explique M. Wifling. Les services personnalisés contribueront à augmenter les capacités d’innovation et de résolution de problèmes des travailleurs, ainsi qu’à améliorer leur satisfaction cognitive au travail. Le résultat final se traduira par des niveaux de productivité plus élevés. En outre, le projet s’est employé à fournir des niveaux de maturité technologique de cinq à sept pour les huit solutions centrées sur le travailleur des contextes d’utilisation. Pour ces raisons, FACTS4WORKERS a travaillé pour installer des catalyseurs TI, déjà disponibles, dans l’infrastructure flexible et homogène d’une usine intelligente qui est fondée sur le travailleur et les éléments constitutifs technologiques axés sur les données. «Une approche centrée sur la personne, la maniabilité, l’expérience utilisateur et l’acceptation de la technologie sont également d’un intérêt primordial pour le projet», confirme M. Wifling. La solution FACTS4WORKERS Le projet propose une solution consistant en une usine intelligente centrée sur le travailleur grâce au développement d’une usine intelligente dotée d’une infrastructure modulaire. «Les éléments constitutifs des usines intelligentes centrées sur le travailleur concernant l’interaction personne-ordinateur ou personne-machine apportent aux travailleurs de nouvelles façons d’interagir avec l’information et des connaissances dans le cadre d’un environnement de travail adoptant les derniers dispositifs», explique M. Wifling. Ces éléments constitutifs fournissent le contenu pour des interfaces sélectionnées de travailleurs. L’infrastructure des usines intelligentes, c.-à-d. l’infrastructure dorsale, inclut les dernières évolutions en enrichissement et agrégation des données, y compris la sémantique et les données liées, la mise en données et l’analyse, ainsi que les cadres de visualisation. «Les données des usines intelligentes sont le “trésor” caché devant être dévoilé par les technologies et les services que nous avons développés, utilisant de multiples sources et formats de données», ajoute M. Wifling. Mettre en avant les réussites «À partir d’approches centrées sur la personne, le projet a élaboré des processus de développement structuré qui prennent en compte les aspects principaux en matière de satisfaction au travail et de capacités d’innovation», souligne M. Wifling. En outre, et en coopération avec VIRTUAL VEHICLE et les partenaires de FACTS4WORKERS, le projet a élaboré un ensemble d’outils de base destiné aux travailleurs manuels. Cet ensemble est fondé sur des technologies de pointe (DP) et est disponible à ce jour sous la forme d’un prototype prêt à déployer qui permet la personnalisation spécifique des applications TIC en fonction des besoins des travailleurs. FACTS4WORKERS a également mis en place une architecture permettant d’échanger, d’adapter, d’appliquer, de déployer et d’entretenir facilement les services dans le cadre de l’infrastructure TIC de l’usine. «En utilisant des cadres DP comme Docker et Angular, l’architecture permet l’intégration de services spécifiques aux meilleures méthodes possibles pour effectuer correctement un travail donné», explique M. Wifling. L’avenir s’avère prometteur Les connaissances acquises dans le cadre de FACTS4WORKERS seront utilisées à l’avenir par les partenaires scientifiques dans des projets de suivi. Les partenaires industriels visent également à poursuivre le développement des prototypes. De plus, les résultats du projet seront utilisés dans le cadre d’autres mesures cherchant à améliorer la satisfaction au travail et les compétences de résolution de problèmes et donc les niveaux de productivité des travailleurs. Pour conclure, M. Wifling ajoute: «Garantir l’acceptation des services personnalisés par les utilisateurs potentiels s’avère essentiel, car ces services sont susceptibles d’apporter une importante réduction des coûts.»

Mots‑clés

FACTS4WORKERS, centré sur le travailleur, atelier, services personnalisés, infrastructure d’usine intelligente, usines intelligentes, niveaux de productivité

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application