Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Nouvelle technique de mesure des stéroïdes

Les neurostéroïdes régulent de nombreuses fonctions physiologiques directement liées au développement et à la réparation des nerfs. Cependant, les recherches sur les stéroïdes sont très limitées, car ces substances apparaissent sur de petites quantités de tissus et prennent des formes différentes impossibles à extraire. De plus, elles nécessitent une analyse prudente en ce qui concerne l'identification et le dosage. Pour résoudre ces problèmes, les responsables du projet ont réussi à développer une nouvelle technique de microanalyse très sensible qui semble extrêmement prometteuse dans le champ de recherche sur les stéroïdes.

Santé

Pendant très longtemps, les scientifiques ont cru que les hormones stéroïdes étaient produites par les glandes endocrines et pénétraient dans le système nerveux pour influencer son développement et son fonctionnement. Une découverte scientifique récente a révélé que les stéroïdes pouvaient également être produits à l'intérieur du système nerveux, à la fois dans le cerveau et dans les nerfs périphériques, indépendamment des organes endocriniens. Ces derniers jouent un rôle important dans la formation des nouvelles gaines de myéline (couches de myéline qui enveloppent et isolent les fibres nerveuses), l'amélioration des performances de la mémoire spatiale et la modification des cycles du sommeil. Bien que leur importance ne fasse aucun doute, nous connaissons peu de choses sur le contenu et les rôles que ces deux types de stéroïdes jouent à l'intérieur du système nerveux. Ceci est principalement dû à deux raisons: les stéroïdes libres sont difficiles à extraire et les stéroïdes sont produits en si petites quantités qu'ils ne suffisent pas à mener des analyses approfondies. Par conséquent, les recherches concernant la caractérisation des stéroïdes et l'étude de leurs mécanismes de production ont été réduites de manière significative. Attiré par ces inconvénients actuels, un groupe de recherche a développé une nouvelle technique de mesure de microanalyse pour les stéroïdes très sensible, précise et fiable. Elle consiste à extraire de faibles quantités de stéroïdes de petits prélèvements de tissus, à les séparer par chromatographie gazeuse (GC) et à les identifier par des techniques de spectrométrie de masse (MS). Comparée à la radioimmunologie traditionnelle, cette nouvelle technique permet d'effectuer, en même temps, une spécification à la fois qualitative et quantitative de nombreux stéroïdes à partir du même échantillon de tissus. Le côté intéressant de ce procédé est de pouvoir déterminer avec précision de très faibles quantités (femtomoles) de stéroïdes dans divers échantillons, tels que biopsies, liquide céphalo-rachidien et cellules cultivées. Grâce à ces possibilités uniques, les chercheurs peuvent se servir de cet outil de diagnostic pour identifier de nouveaux composés stéroïdes dans les prélèvements biologiques, caractériser les stéroïdes trouvés dans le tissu nerveux et étudier leurs mécanismes de production. Ces recherches contribueront de façon importante au développement de nouveaux traitements médicaux de maladies et d'affections du système nerveux.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application