Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Augmenter la durée de vie du béton

Le béton armé est largement utilisé dans les constructions résidentielles et industrielles. Cependant, la corrosion de l'acier utilisé pour l'armature du béton provoque souvent l'éclatement et la fissuration de ce dernier. Ce type d'endommagement par corrosion peut non seulement engendrer des réparations onéreuses mais surtout remettre en cause l'intégrité de la structure. Afin d'éliminer la nécessité des réparations constantes et d'améliorer la longévité des bâtiments, un nouveau type de système de protection cathodique, fonctionnant avec des anodes économiques et faciles à remplacer, a été développé pour être utilisé par l'industrie de la construction.

Technologies industrielles

Le béton armé est exposé à des facteurs corrosifs tels que l'eau, l'oxygène et les chlorures qui affectent de façon néfaste l'acier contenu dans le béton. Une fois que la corrosion s'installe, l'acier se détend et engendre la fissuration et l'éclatement du béton. Une méthode utilisée pour combattre cette corrosion consiste à avoir recours à une protection cathodique. Les systèmes de protection cathodique utilisent des méthodes électrochimiques pour minimiser et contrôler la corrosion. Les éléments clés de tels systèmes sont les anodes, qui correspondent aux terminaux ou électrodes à partir desquels les électrons quittent un système. Cependant, malgré tous leurs avantages inhérents, les systèmes de protection cathodique n'ont pas été largement adoptés par l'industrie de la construction en raison du fait que les anodes traditionnelles sont onéreuses et difficiles à installer et entretenir. Heureusement, un consortium de professionnels danois, norvégiens et irlandais a créé un système de protection cathodique novateur à la fois rentable et pratique. Ce système n'est pas onéreux à installer et il simplifie les remplacements dans les structures bétonnées anciennes et récentes. Le système utilise une nouvelle alimentation impulsionnelle dont l'émission d'impulsions engendre une diminution importante du nombre d'anodes nécessaires dans une structure en béton. Le consortium a également conçu des anodes originales qu'il est facile de retirer et de remplacer. Celles-ci sont positionnées dans des poches de la nouvelle structure en béton. En outre, les anodes sont couplées au béton via un gel non toxique, à conduction ionique et résistant aux acides. Le consortium espère que ce nouveau système de protection cathodique et ses anodes associées vont révolutionner l'industrie de la construction et introduire de meilleures méthodes pour le béton armé.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application