Skip to main content

Efficient millimetre broadband radio access for convergence and evolution

Article Category

Article available in the folowing languages:

Diversifier les chemins pour optimiser les réseaux en termes de capacité et disponibilité des services

L'outil LMDS (Local Multipoint Distribution Service) se sert des signaux radio pour transmettre des signaux vocaux, vidéo et de données utilisant une faible puissance. Leur portée peut atteindre huit kilomètres. Cette technologie est sous-tendue par une architecture de réseau téléphonique mobile constituée de faisceaux hertziens répartis au niveau du site du client et de la station de base du prestataire.

Économie numérique

Pour assurer la communication à large bande et les services de diffusion, les réseaux hertziens constituent une solution rentable. LMDS est un outil de communications hertzien articulé autour de deux stations. Il transmet, à l'aide de signaux radio, de grandes quantités d'informations d'une station à l'autre. Aisément personnalisable en fonction des besoins de l'utilisateur, il est également facile à utiliser. Son déploiement n'est pas onéreux et il permet de réaliser rapidement des bénéfices. Les réseaux téléphoniques mobiles utilisant la plage des 40GHz optimisent considérablement la capacité de la largeur de bande. Toutefois, à de telles fréquences, les signaux LMDS sont affectés par l'humidité ou la pluie, d'où un risque d'erreurs sur les bits et d'interruption des signaux. Pour essayer de contrecarrer un important fading dû à une pluie localisée, il est possible de diversifier les chemins, en fournissant un autre trajet de propagation vers une station de base différente. EMBRACE, un projet IST, a vu le jour pour répondre au besoin suivant: pouvoir disposer de plusieurs itinéraires dans une boucle locale radio, en recourant aux techniques MPLS (Multi-Protocol Label Switching), lorsque des conditions de fading empêchent d'utiliser la station de base active. MPLS est une solution de commutation multiprotocole par étiquette qui envoie des informations en séquences ou paquets sur un réseau étendu (WAN). Chaque séquence/paquet est étiqueté et, en fonction de cette étiquette, le réseau décide de sa destination. En option, il est possible de connecter une station d'utilisateur à plusieurs stations de base. L'un des trajets devient le flux direct alors que les autres constituent le flux secondaire. Ce dernier est activé dès que le premier est affecté par un fading dû à la pluie. Il achemine alors les données par un autre trajet MPLS étiqueté et se recombine avec le flux direct en laissant le domaine de diversité prendre les paquets appropriés de chaque flux. Le flux secondaire est interrompu dès que le fading dû à la pluie prend fin. Cette solution basée sur la diversité va dans le sens d'une fusion du marché des entreprises et du marché de masse. En effet, il est possible d'offrir au marché des entreprises une meilleure capacité et disponibilité des services en recourant pourtant à un système de marché de masse. La combinaison de mécanismes diversifiés et nomades utilisant des extensions vers MPLS modifierait considérablement les pratiques d'acheminement des paquets.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application