Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'UE prend les devants grâce au multilatéralisme

Les nouvelles réalités que sont la crise économique et le Printemps arabe incitent l'UE à repenser la coopération multilatérale et sa politique de voisinage. Devraient en résulter des relations plus inclusives et engageantes avec d'autres pays.

Changement climatique et Environnement

L'UE est un fervent partisan du multilatéralisme, c'est-à-dire lorsque plusieurs pays collaborent sur des questions importantes telles que la sécurité ou la crise économique. Un cas important de multilatéralisme est représenté par la coopération entre l'UE et les pays situés autour des mers entourant l'Europe, à savoir la mer Baltique, la mer Noire, la mer Caspienne et la Méditerranée. EU4SEAS est un projet financé par l'UE qui a exploré le multilatéralisme dans les pays entourant ces mers. Alors que la crise économique est en train de changer la face du monde, d'autres organisations multilatérales telles que le Fonds monétaire international (FMI) et l'ONU (Organisation des Nations Unies) jouent un rôle de plus en plus important dans les affaires mondiales. Parallèlement, la popularité de la monnaie unique européenne décroît en raison de la crise, aussi le bloc repense sa politique de voisinage et son élargissement. Dans le cadre du projet, l'équipe a étudié tous ces changements de réalités afin de renforcer le multilatéralisme sous-régional en bordure de l'UE en vue de formuler de meilleures politiques pour impliquer ses voisins. Ainsi, les partenaires du projet ont organisé plusieurs séminaires sur les questions de la sécurité, l'environnement, la politique maritime, l'énergie et le transport, ainsi que sur la libre circulation des personnes, des biens et des capitaux. Cet effort impliquait 400 entretiens et visites dans 30 pays, qui servaient de base pour la rédaction d'articles, de notes politiques et de précieuses informations. Il convient de noter que le projet EU4SEAS a constaté que les politiques et stratégies non homogènes de l'UE avaient souvent affaibli sans s'en rendre compte le sous-régionalisme. La dynamique tendue avec la Russie et l'Ukraine en est un exemple classique. Des tensions au niveau du commerce et de l'énergie existent également avec les pays d'Afrique du Nord, ce qui rappelle le besoin d'améliorer les politiques qui renforcent le multilatéralisme de manière saine. EU4SEAS pourrait avoir un profond impact sur le développement de relations constructives et prospères avec ses voisins. Il est parvenu à explorer des questions essentielles telles que l'élargissement, l'Européanisation et l'interrégionalisme pour éclairer d'un jour nouveau le multilatéralisme sous-régional sain. Par le biais de séminaires, de publications et de discussions, le projet est parvenu à atteindre toutes les parties prenantes, notamment le milieu universitaire, la société civile, les médias et bien entendu, les décideurs politiques. Toutes ces mesures ont permis de poser les bases d'un débat sur l'amélioration de la coopération multilatérale, proposant des informations politiques et des recommandations qui pourraient changer la façon dont l'UE interagit avec ses voisins. De la crise économique mondiale et du Printemps arabe en passant par les nouveaux réseaux de transmission de l'énergie et l'élargissement de l'UE, les décideurs politiques seront désormais bien mieux informés, ce qui leur permettra d'entretenir de meilleurs liens multilatéraux. Ces nouvelles politiques sous-régionales inclusives impliqueront une plus grande sécurité et stabilité, un commerce mieux développé et une meilleure compréhension.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application