Skip to main content

Food Refrigeration Innovations for Safety, consumer Benefit, Environmental impact and Energy optimization along cold chain in Europe

Article Category

Article available in the folowing languages:

Améliorer les techniques de réfrigération

Des acteurs de la réfrigération ont collaboré pour étudier et mettre au point de nouvelles techniques de stockage des aliments, avec un meilleur rendement énergétique.

Changement climatique et Environnement

En effet, au niveau mondial, l'énergie utilisée par la réfrigération des aliments représente 8 % de l'électricité consommée et 2,5 % des rejets de gaz carbonique. Le rendement énergétique de la réfrigération a donc un impact sur la sécurité, l'économie et l'environnement, affectant les consommateurs mais aussi tout le secteur de la réfrigération. Le projet FRISBEE (Food refrigeration innovations for safety, consumer benefit, environmental impact and energy optimization along cold chain in Europe), financé par l'UE, a cherché à améliorer la réfrigération et l'ensemble de la chaîne du froid, avec un consortium de 26 partenaires venant de 12 États membres de l'UE. Les chercheurs ont étudié toute la chaîne du froid: emballage, manutention, stockage, transport, et réfrigération en magasin et à la maison. Ils voulaient renforcer la qualité des aliments, la confiance des consommateurs et la compétitivité de l'UE, et aussi réduire la consommation d'énergie en faveur de la durabilité et de l'environnement. L'équipe a conçu de nouveaux modèles de réfrigération, tenant compte de la consommation d'énergie, de la dégradation de la qualité des aliments, d'innovations high-tech et de techniques révolutionnaires. FRISBEE a compilé de nouvelles bases de données de techniques et de températures pour les produits alimentaires. Il a mis au point des outils pour évaluer la qualité, l'énergie consommée et l'impact sur l'environnement, afin de concevoir et d'évaluer de nouvelles techniques de réfrigération à destination du secteur alimentaire européen. Il a aussi évalué la chaîne du froid actuelle ainsi que les attentes des consommateurs en Europe, et conduit une enquête que les besoins du secteur de la réfrigération. Les chercheurs ont conçu un nouveau réfrigérateur domestique à fonctionnement magnétique, et caractérisé les matériaux à changement de phase utilisés pour l'emballage des aliments. Ils ont étudié la nano-encapsulation de ces matériaux, et confirmé son impact positif sur les économies d'énergie. Les chercheurs ont conduit une étude sur l'usage de nanoparticules dans la réfrigération à basses températures, portant sur ses avantages potentiels et les conséquences pour la sécurité. Citons également un outil de simulation pour prévoir la formation de glace pendant le sur-refroidissement, un modèle de la formation de cristaux de glace, des tests sur des chaînes du froid réelles, et un nouveau logiciel pour étudier la réfrigération. Les résultats des travaux ont été diffusés par le site web du projet, des publications dans des revues et des lettres de nouvelles. Ils présentent une meilleure vue des besoins de la réfrigération en Europe et de l'apparition de nouvelles techniques, soutenant ainsi le secteur alimentaire, l'économie et l'environnement européens, ainsi que les consommateurs dans le monde entier.

Mots‑clés

Réfrigération, alimentation, consommateur, chaîne du froid, qualité des aliments, consommation d'énergie

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application