Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Tendances scientifiques: Le pingouin préhistorique géant

L'analyse de fossiles de pingouins âgés de 37 millions d'années par une équipe de chercheurs en Argentine montre que des pingouins géants plus grands que l'homme moyen parcouraient la Terre il y a des millions d'années.

Des pingouins géants plus grands que l'homme moyen parcouraient la Terre il y a des millions d'années. L'analyse de fossiles de pingouins âgés de 37 millions d'années par une équipe de chercheurs du musée La Plata en Argentine montre que la hauteur du «pingouin colosse» atteignait 2 mètres depuis la pointe des palmes au bec. Cette nouvelle sur l'espèce Palaeeudyptes klekowskii a été rapportée dans la revue Geobios et a été largement diffusée dans les médias scientifiques cette semaine. Selon le journal the Guardian, il s'agit du fossile le plus complet jamais découvert en Antarctique, dont un os de cheville le plus long jamais enregistré ainsi que des parties de l'os de l'aile. Le pingouin géant aurait pesé près de 115 kg. Par comparaison, ajoute the Guardian, l'espèce en vie la plus grande et la plus lourde aujourd'hui, le pingouin empereur (Aptenodytes forsteri), mesure 1,1 mètre avec un poids ne dépassant pas 50 kg. Et il semble que Palaeeudyptes klekowskii n'était pas la seule espèce de pingouin dans l'Antarctique il y a de millions d'années. La région était en fait un réel paradis des pingouins! La revue New Scientist rapporte les dires de Carolina Acosta Hospitaleche de l'équipe de recherche du musée La Plata selon laquelle cette ère était «une époque magnifique pour les pingouins», pendant laquelle entre 10 à 14 espèces vivaient ensemble le long de la côte Antarctique. La stature imposante du «pingouin colosse» aurait apporté certains bénéfices utiles. Selon la revue New Scientist, les plus grands pingouins peuvent plonger plus profondément et rester sous l'eau plus longtemps par rapport aux plus petits. Acosta Hospitaleche dit qu'un pingouin géant tel que Palaeeudyptes klekowskii pouvait rester sous l'eau pendant 40 minutes, ce qui lui donnait plus de temps pour chasser le poisson. Discovery News s'empresse d'ajouter un autre avantage à la liste; il semblerait que la taille impressionnante du pingouin lui aurait permis d'être qualifié pour jouer à la ligue de la NBA aux États-Unis! Les fouilles des fossiles de Palaeeudyptes klekowskii se sont concentrées sur l'île Seymour, au large de la péninsule antarctique. D'après la revue New Scientist, la région était plus chaude il y a 40 millions d'années, et bénéficiait d'un climat comme celui de la Tierra del Fuego actuelle, les îles de la pointe sud de l'Amérique du Sud. Comme on peut le lire dans le magazine, «Le site contient des milliers d'os de pingouins. En début d'année, Acosta Hospitaleche a rapporté le squelette de P. klekowskii le plus complet jusqu'à présent, bien qu'il ne contenait qu'une douzaine d'os environ, notamment des os d'ailes et de pieds.» D'après the Guardian, il ne s'agit pas du premier pingouin géant préhistorique à être découvert; en 2007, une espèce de pingouin connue sous l'appellation Icadyptes salasi qui a vécu il y a 36 millions d'années a été découverte au Pérou et présentait une taille légèrement supérieure à 1,5 mètre. D'après l'extrait du rapport publié dans Geobios, les découvertes telles que Palaeeudyptes klekowskii sont significatives pour l'étude de l'anatomie et l'évolution des pingouins, notamment par rapport aux espèces antarctiques inclues dans le genre Palaeeudyptes.Pour plus d'informations, veuillez consulter: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0016699514000291

Pays

Argentine