Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Tendances scientifiques: Un squelette découvert dans un tombeau datant de la Grèce antique

Un squelette qui a été retrouvé par des archéologues dans une tombe récemment découverte à Amphipolis près de Thessalonique, en Grèce, soulève une interrogation; ces restes appartiendraient-ils à un membre royal apparenté à Alexandre le Grand?

Le squelette intact, déterré en novembre 2014, a été retrouvé dans une partie enfouie de la tombe, un fait qui, selon le ministère grec de la culture, semble indiquer que le défunt était un personnage éminent. BBC online news reprend les dires de l'archéologue en chef, Katerina Peristeri, «La tombe appartient probablement à une personnalité puissante, probablement un général». Les tests d'ADN pourraient donner des renseignements sur la taille, le sexe et l'âge de la personne qui aurait été enterrée il y a environ 2 500 ans. Les archéologues discutent l'idée de comparer le matériel génétique du squelette d'Amphipolis à celui de la tombe royale de Vergina pour déterminer si les défunts sont apparentés. La tombe de Vergina, découverte dans le Nord de la Grèce, était le site de sépulture des rois de Macédoine, dont Philippe II, le père d'Alexandre le Grand. Néanmoins, d'après le site d'informations en ligne Ekathimerini, Lina Mendoni, du ministère grec de la culture, expliquait que les tests seraient complexes. Les restes d'Amphipolis ont été incinérés et ceux de Vergina ont été découverts il y a plus de 50 ans, lorsque les procédures de conservation étaient moins avancées. Entre-temps, les spéculations abondent sur l'identité du propriétaire de la tombe. D'autres preuves découvertes par l'équipe d'archéologues, comme l'énorme taille et les éléments de conception du tombeau, indiquent l'influence de l'architecte en chef de l'Alexandre le Grand, Dinocrate de Rhodes. Le tombeau d'Amphipolis date de la fin du IVe siècle avant Jésus-Christ, à l'époque où Amphipolis était une grande ville du royaume de Macédoine, et a été découvert en 2012. Il a été ouvert en août 2014 et serait le plus grand monument funéraire jamais découvert en Grèce. Le caveau, découvert à 1,6 mètre sous la troisième chambre du tombeau, mesure 4 sur 2,1 mètres et était scellé de calcaire. Une fois tout cela déblayé, les archéologues ont découvert de grands sarcophages de calcaire qui abritaient un énorme cercueil en bois. Ce dernier était détruit depuis longtemps, laissant les clous de fer et de bronze utilisés pour le fermer. Les chercheurs ont également déterré des ossements et des fragments de verre, probablement utilisés pour décorer le cercueil. Cette dernière découverte fait partie d'une longue série, selon le site officiel du tombeau d'Amphipolis. Deux sphinx de marbre décapités et sans ailes, de deux mètres de haut, gardaient l'entrée de la tombe et à leurs pieds une fresque est encore visible. Au-delà de l'entrée se trouve l'antichambre où deux caryatides (des piliers en formes de sculptures de femmes) soutiennent l'entrée. La taille totale de ces statues est de 3,67 mètres. La troisième chambre était scellée par une porte massive de marbre, retrouvée en morceau par les chercheurs qui pensent que cela, et l'absence de présents funéraires, indique que la sépulture a dû être pillée dans le passé. La tête de l'un des sphinx, et des morceaux des ailes, ont été retrouvés dans la troisième pièce, où le sol est décoré d'une mosaïque représentant l'enlèvement de Perséphone par Pluton. Pour plus d'informations, veuillez consulter: http://www.theamphipolistomb.com

Pays

Grèce