Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le projet LIPSE définit la norme de l'innovation sociale avec deux nouveaux rapports

Deux rapport sur les tendances d'innovation sociale et les possibles améliorations viennent d'être publiés par le projet LIPSE financé par l'UE.

Le modèle social européen est au cœur de la vision de l'UE depuis des années, mais son amélioration est un processus permanent. Pour rester en tête, l'UE a besoin d'une génération permanente de nouveaux concepts, idées et stratégies. Ceci s'appelle l'innovation sociale, et le projet LIPSE a un rôle important pour son analyse et son développement, dans l'optique d'environnements du secteur public et de leur capacité à s'adapter à l'évolution des besoins de la société. Actuellement dans sa troisième année d'activité, le projet a commencé à proposer des résultats intéressants avec la publication récente de ses deux premiers rapports intitulés «Innovation environments and capacity in the public sector» (Environnements et capacité d'innovation dans le secteur public) et «Co-creation and citizen involvement in urban environments: cases of social innovation» (Co-création et implication citoyenne dans les environnements urbains: cas d'innovation sociale). Le premier rapport est basé sur une analyse de réseaux sociaux conduite dans quatre villes, Copenhague, Barcelone, Rotterdam et Édimbourg. Les chercheurs ont produit un inventaire de l'équipe et de sa structure pour chaque municipalité, conduit une enquête en ligne auprès des administrateurs et des politiciens, et tenu des entretiens avec les innovateurs identifiés dans les communautés grâce à l'enquête. Les chercheurs ont extrait des informations de valeur de tous ces retours, notamment une liste des obstacles et des moteurs de l'innovation, un classement en matière d'innovation, et l'analyse des activités de mise en réseau. Ils se sont ensuite intéressés à l'influence mutuelle de ces facteurs. Le rapport présente d'intéressantes conclusions concernant la relation étroite entre des communications davantage tournées vers l'extérieur et une auto-opinion supérieure de la capacité d'innovation, le rôle des courtiers, les meilleurs types de modèle de direction, et la meilleure façon d'équilibrer les liens sociaux faibles et forts. Il souligne l'importance de laisser prospérer les réseaux informels, car ils sont mieux équipés pour innover que les structures hiérarchiques rigides. Toute la vérité sur la co-création L'équipe du projet a découvert un bon exemple positif en Slovaquie, où des étudiants cherchaient à améliorer les conditions de vie des habitants de Rome via une initiative financée par les particuliers. Le second rapport concerne la co-création, qui consiste à inviter les citoyens à participer activement à l'initiation et à la conception de projets publics. Cependant, les travaux de LIPSE ont montré que sur 14 exemples dans 7 pays, beaucoup échouent à atteindre les objectifs fixés par les gouvernements qui ont décidé de les soutenir. «Une conclusion surprenante a été que la co-création ne semble pas toujours rendre les services publics plus démocratiques et accessibles à un public varié. Certains de nos exemples ont montré que, spécialement lorsque les gouvernements prennent des distances avec la proposition de services publics, ce sont souvent les citoyens prospères et bien éduqués qui comblent les lacunes par de nouveaux projets», constate William Voorber de l'université Erasmus de Rotterdam, dans une contribution sur le blog du projet. Le projet souligne les avantages de la co-création comme le renforcement de la communauté, et les conditions dans lesquelles elle peut travailler au mieux, mais il prévient que la co-création doit être considérée comme un complément plutôt que comme un remplacement des services publics. Le rapport propose également des conseils sur l'impact des subventions. Ces résultats déjà intéressants ne donnent qu'un aperçu des possibilités de LIPSE. Les résultats d'autres programmes d'action devraient bientôt être publiés, comme une présentation des recommandations des services d'audit et des médiateurs, une enquête sur les retours, et un rapport sur la définition et la gouvernance des risques dans les processus d'innovation sociale. Pour plus d'informations, veuillez consulter: LIPSE http://www.lipse.org/

Pays

Pays-Bas

Articles connexes